Vendredi 20 Juillet, 2018

Le comité de pilotage des Etats généraux poursuit sa mission

Des membres du comité de pilotage et du secrétariat technique ont présenté à la presse, ce mardi, un calendrier des travaux  pour la réalisation des Etats généraux sectoriels de la Nation. Ils en ont profité pour rassurer la population face aux profonds désaccords qui rongent ces deux structures. Selon eux, l’absence des conseillers techniques, Pradel Henriquez et Marie Mimose Félix dans les réunions de travail du secrétariat technique ne devrait aucunement nuit à la poursuite du processus.

Ces assises se dérouleront en 3 phases qui consistent notamment en la réalisation de rencontres préparatoires et de forums au niveau des différents départements géographiques du pays pour recueillir les doléances de tous les secteurs de la vie nationale y compris la diaspora.

Le secrétaire exécutif du secrétariat technique des états généraux sectoriels de la nation, Louis Naud Pierre, donne la garantie que la méthodologie utilisée dans le cadre de travail du comité de pilotage leur permettra d’aboutir à de bons résultats.

Dans le cadre de l’exécution de ce calendrier, les membres du comité de pilotage et du secrétariat technique mettront le cap, le 22 Juin prochain, sur le Nord-Ouest pour l’organisation du premier forum départemental, avant de prendre la direction du Nord-est le 30 Juin, l’Ouest le 18 Juillet, la Grand ‘Anse le 31 août et l’Artibonite le 15 Septembre.

Face à l’impossibilité des membres du comité de pilotage de respecter le délai de 6 mois accordés par le président Jovenel Moïse, Louis Naud Pierre informe qu’une correspondance a été acheminée au chef de l’Etat en vue de solliciter une prorogation du délai jusqu’au Mois de Décembre.

Le comité de pilotage et le secrétariat technique des Etats Généraux sectoriels de la Nation sont minés par des conflits internes. D’aucuns pensent déjà que les résultats des travaux de ces structures pourraient souffrir d’un déficit de crédibilité. D’ailleurs, les membres du comité et du secrétariat technique, présents à cette conférence de presse, ce mercredi, n’étaient pas en mesure de dire ce qu’ils comptent faire pour rétablir l’harmonie au sein de ces structures