Samedi 26 May, 2018

Le Chili offre de nouveaux avantages aux touristes Haïtiens

Le président haïtien Jovenel Moïse et son homologue chilien Sebastian Pinera lors du 8ème Sommet des Amériques à Lima le 13 et le 14 avril 2018.
(crédit photo :  twitter @moisejovenel)

Le président haïtien Jovenel Moïse et son homologue chilien Sebastian Pinera lors du 8ème Sommet des Amériques à Lima le 13 et le 14 avril 2018. (crédit photo : twitter @moisejovenel)

La décision établissant le visa touristique à l'égard des migrants haïtiens a été publiée dans le journal officiel du Chili hier 17 avril.

Un décret présidentiel vient de confirmer l'annulation de certaines de ces dispositions se référant aux nouveaux règlements d'immigration lesquels avaient été approuvés par le ministère de l'Intérieur conformément aux articles 44 et suivants et les dispositions du décret n° 597 de 1984.

Ces décisions qui, entre autres, faisant obligations aux Haïtiens de se munir d'un visa touriste d'une durée de 30 jours non renouvelable, avaient interdit à son détenteur le droit de travailler sur le territoire chilien. L’ensemble de ces mesures devraient être effectives à partir de ce lundi 16 avril.

Selon les nouvelles mesures, les Haïtiens bénéficieront du même délai de 90 jours que les autres ressortissants étrangers et auront l'occasion de mener des activités rémunérées au Chili et même de faire la demande d'un visa permanent.

Ce communiqué gouvernemental porte la signature de Sebastian Pinera Echenique et Roberto Ampuero, respectivement président de la République du Chili et ministre de l'Intérieur.

Rappel. Le chef de l'État haïtien, participant au 8e Sommet des Amériques le 13 et le 14 avril dernier à Lima, avait échangé avec son homologue chilien Sebastian Pinera durant 15 minutes sur les questions migratoires.

 Kepsen MONESTIME