Mercredi 15 Août, 2018

Accusé d’auto-kidnapping en Haïti, le chauffeur dominicain dément

Kairon Antonio Peralta, le chauffeur dominicain qui aurait été kidnappé sur le sol haïtien le 11 avril 2018.

Kairon Antonio Peralta, le chauffeur dominicain qui aurait été kidnappé sur le sol haïtien le 11 avril 2018.

Le conducteur du transport touristique de la ville de Puerto Plata a clamé une fois encore son innocence et démenti avoir mis en scène son propre kidnapping.

Le jeune homme reste attaché à sa première version des faits et avoue n'avoir aucun souvenir de l'endroit exact où il a été enlevé malgré les controverses suscitées par son histoire qui ne tient pas la route de l'avis de plusieurs médias dominicains.

Arrivé en Haïti le 11 avril de ce mois, le chauffeur dominicain devait assurer le transport d'un groupe de missionnaires. Plusieurs jours se sont passés sans nouvelles de Kairon Antonio Peralta jusqu'à ce que la presse locale ait été saisie de l'affaire.

 « Plusieurs citoyens haïtiens m'ont aidé à m'échapper des ravisseurs », a confié la victime qui dit n'avoir subi aucun test interrogatoire des policiers, du procureur et des autorités de la migration de Dajabon.

 « Je ne me suis pas autoséquestré, je n'en ai pas eu besoin », rajoute Kairon Peralta qui précise avoir profité d'une averse torrentielle et de l'oubli de ceux qui le détenaient prisonnier pour s'échapper.

Ni l'endroit ni le nombre de ses ravisseurs n'ont été fournis par la victime.

Un autre point d'ombre de ce cas d'enlèvement demeure l'avis du médecin qui a soigné le jeune homme à Dajabón. « Kairon n'a montré aucun signe de violence », a confirmé le professionnel médical au chef de police de cette ville frontalière à la République d’Haïti.

Le chauffeur dominicain critique le comportement des agents de police dans ce dossier. Pour Kairon Peralta, la police aurait exercé des pressions sur les journalistes afin de parler d'une autoséquestration.

Rappel. Présumé kidnappé en Haïti, Kairon Antonio Peralta est réapparu vendredi 20 avril plus d'une semaine après. En vue de savoir réellement ce qui s’est passé sur le sol d’haïtien, les autorités policières continuent d'enquêter sur l'affaire.

Des rumeurs font croire Kairon Antonio Peralta  aurait mis en scène son kidnapping afin de pouvoir vendre le bus qu’il conduisait.

 

Kepsen MONESTIME