Dimanche 22 Juillet, 2018

Le chanteur Manno Charlemagne est mort

Manno Charlemagne a rendu l’âme ce dimanche

Manno Charlemagne a rendu l’âme ce dimanche

Manno Charlemagne a rendu l’âme ce dimanche aux Etats-Unis. Un cancer du poumon a eu raison de celui qui chantait « Banm yon ti limyè ».

Aussi chanteur qu’écrivain ou compositeur folk, Manno Charlemagne naquit en 1948, dans la ville de Carrefour. Son engagement pour la justice sociale lui valut des inimitiés dans les rangs de la dictature. Cible d'attaques et de tentatives d'assassinat, il fut forcé à prendre l'exil aux États-Unis sous Jean Claude Duvalier.

Après sa mort, les réactions pleuvent. Pour le chef de l’Etat Jovenel Moise, « le départ pour l’Orient éternel du chanteur engagé Manno Charlemagne constitue une grande perte pour le pays et pour le secteur culturel en particulier». M. Moise adresse ses « sympathies à la famille et aux proches de ce patriote qui aimait son pays avec passion. Haïti lui est reconnaissante. ».

« C'est avec un grand regret que j’apprends la disparition d’un chanteur remarquable, Joseph Emmanuel Charlemagne, dit Manno Charlemagne. Notre Histoire saura lui être reconnaissante... À sa famille, ses amis et le pays tout entier, j'envoie mes profondes sympathies et mes sincères condoléances! », écrit sur Facebook le ministre de la culture Limond Toussaint.

« Bonne traversée Manno. Que ton âme repose en paix ! », renchérit sur Twitter le député Gary Bodeau.

« Ce qui me choque, analyse le réalisateur Richard Senecal,  c’est qu’un artiste militant et engagé comme Manno Charlemagne soit obligé de mourir loin de son pays. »