Samedi 16 Novembre, 2019

Le célèbre écrivain israélien Amos Oz meurt à 79 ans

L'écrivain israélien Amos Oz discute avec des Palestiniens après la récolte d'olives à Aqraba, en Cisjordanie, le 30 octobre 2002

L'écrivain israélien Amos Oz discute avec des Palestiniens après la récolte d'olives à Aqraba, en Cisjordanie, le 30 octobre 2002

Amos Oz, l'écrivain israélien le plus connu à l'étranger pour son oeuvre et son action en faveur de la paix avec les Palestiniens, s'est éteint vendredi à l'âge de 79 ans.

"Mon père chéri vient de mourir, après une détérioration rapide (de son état de santé), dans son sommeil et tranquillement, entouré de ceux qui l'aiment", a-t-elle écrit sur Twitter, remerciant "ceux qui l'ont aimé".

"Il a grandement contribué au renouveau de la littérature hébraïque, à travers laquelle il a exprimé avec talent et sensibilité des éléments importants de l'expérience israélienne", a ajouté M. Netanyahu, cité dans un communiqué de ses services.

- "Géant de la littérature" -

Il avait dénoncé ces dernières années la politique de droite et favorable à la colonisation de M. Netanyahu.

Le président israélien Reuven Rivlin a déploré dans un message sur Twitter la disparition d'un "géant de la littérature".

"La tristesse s'abat sur nous avec le début du shabbat", a-t-il ajouté, le décès de l'écrivain ayant été annoncé juste avant le début du repos hebdomadaire juif.

Le ministre français de la Culture Franck Riester a dit dans un tweet apprendre "avec une profonde tristesse" le décès de l'écrivain qu'il a qualifié de "figure majeure de la littérature israélienne".

La France avait attribué à l'écrivain le titre d'officier des Arts et des Lettres en 1984.

Amos Oz a vu le jour à Jérusalem le 4 mai 1939 dans une famille d'origine russe et polonaise. Sa mère se suicide alors qu'il est âgé de 12 ans, un événement qui marquera profondément son oeuvre.

En 1992, il avait également reçu le "Prix de la paix des libraires allemands", un prix considéré en Allemagne comme encore plus prestigieux que le prix Goethe.

Amos Oz était régulièrement pressenti pour le Prix Nobel de Littérature qu'il n'a cependant jamais obtenu.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :