Lundi 27 May, 2019

Cap-Haïtien maintient son carnaval, "10 millions de Gdes nécessaires"

C’est officiel ! Les Capois auront bel et bien son Carnaval du 3 au 5 mars 2019. C’est le directeur de communication de la mairie de la ville, Charles Philippe Bernoville qui en a fait l’annonce via un communiqué dont une copie a été acheminée à la rédaction.

Le 26 février dernier, la mairie du Cap-Haïtien a rencontré les acteurs et les opérateurs culturels pour déterminer s’il est possible d’organiser les festivités carnavalesques après les manifestations qui ont paralysé les activités pendant près de deux semaines dans le pays. « Sur demande persistante des artisans, des artistes et de la population du Nord, la Mairie du Cap-Haïtien a l'obligation d'annoncer que les festivités carnavalesques dans la deuxième ville du pays sont officiellement reprises », a communiqué la mairie soulignant que le comité du carnaval se chargera des suites utiles.

Contacté par notre rédaction, le directeur de communication de la mairie a par ailleurs informé que le gouvernement a alloué un montant de 1,5 millions de gourdes pour notamment certaines activités, notamment "les bandes à pieds". Mais il faudra au moins 10 millions de gourdes pour le paiement de tous les groupes dont ténors comme Septentrional et Tropicana qui sont déjà confirmés pour le parcours. C'est "le gouvernement qui se chargera du paiement" des groupes, a souligné le porte-parole.

En effet, le fuseau d’or international, le Septentrional haïtien, son rival de toujours, Tropicana d’Haïti, la jeune formation Ambiance et le groupe musical Bell Look sont jusque-là les groupes en liste pour le parcours des trois gras de la cité christophienne. « Toutefois, nous sommes en pourparlers avec les sénateurs du Grand Nord pour voir dans quelle mesure d’autres groupes musicaux peuvent participer avec nous », a confié monsieur Bernoville soutenant que la mairie a aussi jeté son dévolu sur Boukman Eksperyans.

Le gouvernement haïtien a officiellement annoncé l'annulation du carnaval national, mais s'est dit prêt à supporter les communes intéressées à organiser leurs jours gras. Après les Gonaïves et les Cayes qui ont confirmé la tenue de leurs festivités carnavalesques du 3 au 5 mars, le Cap-Haïtien vient s'ajouter à la liste.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :