Mercredi 13 Novembre, 2019

Le Canada a dépensé 5 millions pour les Haïtiens et autres migrants

Le Canada dépense 5 millions pour les Haïtiens et les autres migrants

Le Canada dépense 5 millions pour les Haïtiens et les autres migrants

L’été dernier un groupe d’immigrants ont traversé illégalement la frontière qui sépare les Etats-Unis du Canada pour fuir la politique de migration de l’administration de Donald Trump. Les Haïtiens sont arrivés en tête de liste avec un chiffre de 7 164 migrants.

Le gouvernement canadien a dépensé 5 millions de dollars pour allouer des abris temporaires, de la nourriture, de l'eau à ces immigrants, selon les chiffres communiquées par la Chambre des communes du Parlement canadien. Des chiffres que le gouvernement a tenu à présenter pour répondre aux parlementaires de l’opposition. 

La Presse a affirmé, cependant, que les migrants seront détenus « s'il existe des motifs raisonnables de croire qu'ils sont interdits sur le territoire du Canada ; qu'ils représentent un danger pour le public ou un risque de fuite ; ou s'ils sont incapables de prouver leur identité aux douaniers. »

643 personnes ont été arrêtées par le gouvernement depuis le 1er avril 2017. « La Gendarmerie royale du Canada a intercepté un total de 20 593 demandeurs d'asile qui entraient irrégulièrement au Canada l'an dernier et 9481 autres entre le 1er janvier et le 31 mai de cette année. », poursuit le média canadien.

Au début de ce mois, Randy Boissonnault, membre du Parlement canadien pour le Parti libéral, a visité les Haïtiens pendant un cours passage à Miami. Il a averti ces derniers de ne pas franchir la frontière, la chance de voir leur statut régularisé par le Canada étant minime.

« Quatre-vingt-douze pour cent des Haïtiens qui ont traversé l'année dernière ne pourront pas rester au Canada à long terme », a déclaré M. Boissonnault. Oui, il y a l'hospitalité canadienne", a déclaré Boissonnault, « mais elle a une date d'expiration ».

 

 

 

 

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :