Mercredi 15 Août, 2018

Canada: Au moins 500 demandeurs d'asile Haïtiens renvoyés au pays

Le Canada a déjà renvoyé au moins 500 Haïtiens en Haiti. Photo: Libération.fr

Le Canada a déjà renvoyé au moins 500 Haïtiens en Haiti. Photo: Libération.fr

L’année dernière, une vague de migrants haïtiens vivant aux Etats-Unis se sont dirigés vers le Canada pour fuir le décret de Trump qui annonçait la fin du TPS en juillet 2019. Ces immigrants n’auront, peut-être, pas le résultat escompté puisque le TVA Nouvelles a appris que depuis 2017, au moins 500 Haïtiens ont été renvoyés vers leur pays d’origine.

En 2017, le Canada a renvoyé 434 demandeurs d’asile haïtiens et 67 autres jusqu’ici en 2018.  « Les migrants ont été renvoyés dans leur pays d’origine et non aux États-Unis, pays par lequel ils ont transité. Une fois qu’ils reçoivent leur avis d’expulsion, ils demeurent pour la majorité en liberté, mais ils doivent respecter la date de renvoi et se présenter à l’aéroport », a publié le média dans un article.

En plus, ce sont ces demandeurs d’asile qui doivent payer leur billet de retour. « Si elle n'en a pas les moyens, c’est l’Agence des services frontaliers qui va payer », explique l’avocat spécialisé en immigration, Me Éric Taillefer.

Mais il y aura une conséquence au cas où cette personne décidera de retourner au Canada, que ce soit comme résident permanent, étudiant ou travailleur. Il devra payer 1500$ comme frais administratifs par billet, a ajouté l’avocat. En plus, tous les demandeurs d’asile renvoyés qui aimeraient retourner au Canada devront payer des frais de 400$ lorsqu’ils présenteront une demande d’autorisation pour revenir au Canada.

Le destin des immigrants haïtiens vivant illégalement aux Etats-Unis ou au Canada s’obscurcit de plus en plus. Pour ceux des Etats-Unis, l’administration de Trump ne bronche pas et maintient la décision de les renvoyer vers leur pays d’origine en juillet 2019.