Jeudi 12 Décembre, 2019

Le BSEIPH plaide pour l’accès au travail des personnes handicapées

Crédit Photo AFP

Crédit Photo AFP

Le Bureau du Secrétaire d’Etat à l’Intégration des Personnes Handicapées, a tenu 29 novembre, une cérémonie symbolique en prélude à la Journée Internationale des Personnes Handicapées. En cette occasion, le secrétaire d’Etat à l’Intégration des Personnes Handicapées, Gérald Oriol Jr, a invité les entreprises à respecter le quota de 2 % de personnes à mobilité réduite dans leurs personnels comme le prescrit la loi du 13 mars 2012.

Sous le thème « kore patisipasyon sosyal moun andikape yo, se kore kapasite yo pou aji », le Bureau du Secrétaire d’Etat à l’Intégration des Personnes Handicapées (BSEIPH), le ministère des Affaires Sociales et du Travail (MAST), ont commémoré la journée Internationale des Personnes Handicapées célébrée le 3 décembre. Dans leurs discours, les représentants respectifs des deux institutions étatiques ont rappelé à la société haïtienne le devoir de chaque citoyen et de l’Etat vis-à-vis des personnes à mobilité réduite.

Ces obligations qui trouvent leurs bases légales dans deux conventions et deux lois nationales méritent d’être davantage sous les projecteurs afin de sensibiliser tous les acteurs de la vie nationale sur cette notion transversale qu’est le handicap, a soutenu le Secrétaire d’Etat Gérald Oriol Jr.

« Nous avons 2 conventions internationales et deux lois nationales, la loi du 13 mars 2012 et celle du 3 juillet 2018. En fonction de ces lois, j’encourage les institutions publiques et privées à faire de leur mieux afin de respecter le quota d’emploi des personnes handicapées au sein de leurs entreprise » a indiqué M. Oriel Jr.

En effet, l’article 44 de la loi du 13 mars 2012 précise que : « les établissements de plus de mille employés recrutent, parmi leurs personnels au moins deux pour cent (2%) de personnes ayant un handicap. L’emploi des personnes handicapées peut se faire soit par l’embauche directe soit par soit par contrat individuel ou collectif de louage de service ».

En soulignant l’exemple de l’Office de management et des ressources humaines (OMRH), qui a recruté en mars 2019, quarante neuf (49) personnes handicapées sur concours pour intégrer l’administration publique, monsieur Gérald Oriol Jr, en a profité pour souligner que le 3 décembre n’est pas une simple date commémorative, mais de préférence un véritable enjeu social.

La ministre des affaires sociales et du travail, Marie Elyse Gelin, qui participait à la cérémonie, a, pour sa part, invité ses collègues ministres à l’adoption des politiques publiques pouvant faciliter le plein respect des droits des personnes handicapés. Elle souligne que « 300 personnes handicapées ont été recensées dans les deux derniers mois sous ordre du président Jovenel Moïse afin qu’elles deviennent des bénéficiaires de la Caisse d’Assistance Sociale du Ministère des Affaires Sociales et du Travail ».

La ministre Gelin a fait part de son souhait de faciliter l’accès aux services sociaux à beaucoup plus de personnes en situation de handicap. « La question de la transformation des conditions de vie est primordiale pour le président Jovenel Moïse ainsi que les membres du cabinet de premier ministre a.i Jean Michel Lapin », a-t-elle indiqué.

Lire : Vers un Fonds de Solidarité pour les personnes handicapées en Haiti ?

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :