Mardi 15 Octobre, 2019

Le barreau de Port-au-Prince lève provisoirement sa grève

Les avocats du barreau de Port-au-Prince se disent prêts à reprendre leur toge. Le Conseil de l’ordre a levé provisoirement l’arrêt de prestations des services judiciaires, le jeudi 20 décembre 2018.

Les hommes de la basoche vont pouvoir recommencer à plaider normalement. Dans une résolution prise en assemblée générale, le Conseil de l’ordre a annoncé la levée provisoire de l’arrêt de prestations judiciaires après plus de deux mois de paralysie au tribunal de première instance de Port-au-Prince.

Les protestataires qui ont finalement obtenu la démission de Clamé-Ocnam Daméus soulignent qu’il ne s’agissait pas d’un problème personnel avec l'ex-Commissaire, mais de préférence un problème administratif et de droit. Paul Rachel Cadet, le bâtonnier a.i du Conseil explique que les avocats du barreau ont fait preuve de bonne foi durant cette assemblée générale dont le point le plus important de l’ordre du jour a été la levée de l’arrêt de prestation de services des avocats.

Le bâtonnier a.i explique qu’il y a cependant une certaine réticence pour une levée définitive de cette grève. Mais, a dit Paul Rachel Cadet, « nous pouvons garantir à tous les justiciables que le tribunal est dès à présent fonctionnel. Et le barreau de Port-au-Prince est disposé à servir les clients avec la présence indispensable des avocats ».

« Vu le goût amère des discordances des derniers évènements au sein de l’appareil judiciaire, l’assemblée générale est obligée de prendre des mesures de précautions dans une résolution », a informé le disciple de Thémis prévenant que bientôt cette dite résolution sera officiellement déposée au nom du Conseil de l’ordre des avocats à l’attention de nouveau Commissaire du gouvernement Villard Paul Eronce au parquet de Port-au-Prince afin qu'il puisse prendre en compte les griefs des avocats.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :