Mardi 1 Décembre, 2020

Lawouze: Une création artistique par des femmes à mobilité réduite

Evna Prince, membre de l'association pour l'autonomisation des femmes à mobilité réduite (AAFHAMR).
Crédit Photo: Apogée

Evna Prince, membre de l'association pour l'autonomisation des femmes à mobilité réduite (AAFHAMR). Crédit Photo: Apogée

D’une collaboration de la marque RootSa avec l’Association pour l'autonomisation des femmes à mobilité réduite (Aafhamr), est née la collection de sacs à main, Lawouze. Une création pour aider les femmes à mobilité réduite à devenir plus autonomes. 

Cinq au départ, la troupe s'est agrandie et les voilà au nombre de 30 maintenant. L'idée est de permettre à ces femmes à mobilité réduite d’acquérir leur autonomisation. « C'est un groupe assez marginalisé en Haïti; l'association ouvre ses portes à toutes ces femmes pour leur offrir un meilleur avenir, de la confiance et des formations », a expliqué Cottecheese Pierre, CEO de Rootsa et Miss Vidéomax été 2006, à la rédaction de Loop.

« Le but est de permettre à ces femmes d'avoir accès à un marché large, une vaste clientèle pour booster leur confiance en soi et accroître leur autonomie », raconte-t-elle. Une formation en couture et en macramé pendant 6 mois est dans la ligne de mire. Après la séance, les bénéficiaires regroupées au sein de la collection « Lawouze » auront pour tâche de confectionner des sacs à main.

La collection comporte, entre autres, des accessoires comme des valises, des sandales ainsi que des bourses réalisées manuellement en tissus, du wax, du carabella, et avec de la peinture. « Actuellement chacune de ces pièces est, loin d’être uniquement un simple accessoire, une véritable œuvre d’art », prévient la principale partenaire du projet.

Le Handicap n’est pas une fin en soi

Ce n’est plus à démontrer que l’Homme n’a pas de limites avec un handicap. « Il y a beaucoup de femmes rescapées du tremblement de terre qui ont dû réapprendre à vivre et à fonctionner différemment. Il y a tout type de handicap », affirme l'un des membres d’Aafhamr.

Lawouze est une occasion en or de prouver aux autres femmes, et à la société en général, que les femmes à mobilité réduite n'ont aucune limite peu importe leurs conditions. « Tout peut se réaliser avec de la volonté, la discipline et le bon accompagnement. Les limites et le handicap sont dans la tête », souligne l’une d’entre elles. C'est le message qu'elles veulent envoyer à tout le monde.

« Lawouze » est un coup d'essai de ces femmes qui ont bravé leur déficience pour poursuivre leur objectif. Elles espèrent avoir une bonne rétroaction du public et pourquoi pas, lancer une nouvelle collection dans pas longtemps, selon Cottecheese Pierre, membre du corps exécutif d'Aafhamr.

L'Aafhamr est une association qui encadre les femmes à mobilité réduite, les forme et leur permet de trouver des opportunités afin de vivre de leur métier. A noter que l'association ne regroupe pas seulement des femmes à mobilité réduite.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :