Mardi 22 Janvier, 2019

Vives tensions lors de l’audition de Schiller Louidor à P-au-P

Dr. Schiller Louidor

Dr. Schiller Louidor

L’atmosphère était surchauffée au parquet de Port-au-Prince, ce mardi 09 octobre lors de l’audition du responsable du parti Fanmi Lavalas, Schiller Louidor par le commissaire du gouvernement près le tribunal de première instance de la capitale.

Une altercation s’est éclatée entre le directeur départemental de l’ouest de la police nationale d’Haïti (PNH), Berson Soljour qui s’était rendu au palais de justice en vue de mieux sécuriser l’espace et le greffier en chef du parquet, Wilbert Rho.

A l’origine, le greffier avait refusé de s’identifier à la demande du  DG de la PNH, selon ce que rapporte le commissaire du gouvernement, Me Clamé Ocnam Daméus. Monsieur Soljour aurait frappé le greffier, selon certaines informations recueillies.

Le greffier en chef du parquet de la capitale, Wilbert Rho dénonce l’attitude du commissaire Soljour qu’il accuse de l’avoir agressé. Il réclame justice et réparation pour les préjudices qui lui sont causés.

En dépit des tensions qui régnaient dans les locaux du palais de justice, le chef du parquet a pu entendre Schiller Louidor qui a boudé une première invitation de Me Daméus. Dr Louidor s’est expliqué autour de ses récentes déclarations qui, selon le parquetier, pourraient être considérées comme une incitation à la violence.

Me Daméus informe que M. Louidor a pu fournir des explications sur l’expression « Petrodechoucage » prononcée récemment.

Docteur Schiller Louidor était accompagné de plusieurs avocats dont Mes Gervais Charles, Marc Antoine Maisonneuve et Michel André.

Plusieurs parlementaires en fonction et anciens parlementaires Lavalas dont Sinal Bertrand, Printemps Bélizaire et Simon Dieuseul Desras ainsi que de nombreux sympathisants de Schiller Louidor étaient venus lui apporter leur soutien au palais de justice empêchant même le chef du parquet d’accéder à son bureau.

Après son audition, l’opposant farouche du pouvoir en place invite la population à participer à la manifestation prévue le 17 octobre prochain qui  vise à réclamer des comptes sur la dilapidation des fonds PetroCaribe.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :