Jeudi 19 Octobre, 2017

L’Association des Douaniers Haïtiens va observer un arrêt de travail

L’annonce a été faite à travers un communiqué de presse, publié le jeudi 28 septembre dernier, par le comité de l’Association des Douaniers Haïtiens ADH. Selon ce dernier, les bureaux de douanes observeront un arrêt de travail huit jours après la publication dudit communiqué.

Les initiateurs justifient cette position, « suite à des tentatives vaines auprès des plus hauts responsables tels : le Directeur General de l’Administration générale des Douanes (AGD), le Ministre de l’Économie et des Finances, les commissions de l’Économie et des Finances des deux branches du parlement et autres. » Ce faisant, ils entendent forcer les autorités à apporter une solution favorable à leurs demandes.

En effet, ces derniers dénoncent le salaire actuel des agents douaniers et du personnel de soutien, respectivement de 17 000 gourdes au terme de leur intégration avec Bacc 2+ ainsi qu'une formation de neuf mois et 11 300 gourdes.

Ils listent dans le document, dont la rédaction de Loop Haïti a pu obtenir une copie, plusieurs autres anomalies, à coup de considérant, telles :

Considérant les missions régaliennes de la Douane : Fiscale, Économique et de protection ;

Considérant un apport sans cesse croissant des recettes de l’Administration Générale des Douanes (AGD) dans les recettes internes du pays ;

Considérant les principaux facteurs énoncés dans la déclaration d’Arusha révisée de juin 2003 sur la lutte contre la corruption en matière d’éthique douanière ;  

Considérant les dispositions des articles 151 à 154 du décret du 17 mai 2005 portant Révision du Statut Général de la Fonction Publique ;

Considérant qu’il y a lieu de maintenir la stabilité, l’harmonie et la motivation au sein du personnel douanière ;

« La communauté douanière se met ensemble pour exiger, aux autorités concernées, un salaire ajusté à 80% afin de répondre à la diminution accélérée de leur pouvoir d’achat. » Mais pas que, ces derniers réclament également un statut particulier pour les douaniers de la République.