Lundi 13 Juillet, 2020

L’APH réclame une restructuration ministérielle

L’alliance des parlementaires pour Haïti, par la voix de son président Jean Wilson Hyppolite, menace de se désolidariser du pouvoir si l’équipe au pouvoir ne prend pas en considération ses exigences.

L’alliance des parlementaires pour Haïti, par la voix de son président Jean Wilson Hyppolite, menace de se désolidariser du pouvoir si l’équipe au pouvoir ne prend pas en considération ses exigences.

Alors que le nouveau gouvernement n’a pas encore deux mois, l’Alliance Parlementaire pour Haïti (APH), le bloc majoritaire à la chambre des députés, réclame un remaniement ministériel.

Le groupe des députés proches du pouvoir en place dit prendre acte de la mobilisation de la population pour demander des comptes sur la gestion des fonds Petrocaribe et des décisions prises par l’Exécutif dans ce dossier. L’Alliance des Parlementaires pour Haïti demande à la présidence de mettre à l’écart tous les membres du pouvoir concernés par l’affaire Petrocaribe et de doter le pouvoir judiciaire des moyens nécessaires pour faire la lumière sur cette affaire.  

L’Alliance des Parlementaires pour Haïti, par la voix de son président Jean Wilson Hyppolite, menace de se désolidariser du pouvoir si l’équipe au pouvoir ne prend pas en considération ses exigences. Des réclamations incluant, dit-il, des changements au sein du cabinet ministériel. 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :