Jeudi 4 Juin, 2020

L'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo acquitté de crimes contre l'humanité

Laurent Gbagbo a été acquitté mardi de crimes contre l'humanité par la Cour pénale internationale (CPI), qui a ordonné la mise en liberté de l'ancien président de la Côte d'Ivoire, infligeant un nouveau revers à la justice internationale.

Le juge a ajouté que cette décision avait été prise à l'unanimité car "l'accusation ne s'est pas acquittée de la charge de la preuve conformément aux critères requis" par la justice internationale.

M. Gbagbo, 73 ans et M. Goudé, 47 ans, sont tombés dans les bras l'un de l'autre après la décision du juge, sous les applaudissements de leurs sympathisants présents dans la tribune publique de la salle d'audience.

"Je suis content. Il n'a rien fait de mal et il a fait 7 ans de prison. C'est important qu'il soit libéré, c'est notre leader", a affirmé un de ses partisans, Bertin Sery.

Les deux hommes étaient accusés de quatre chefs de crimes contre l'humanité: meurtres, viols, persécutions et autres actes inhumains, pour lesquels ils ont toujours plaidé non coupable.

- Sept ans de détention -

M. Gbagbo était en détention depuis sept ans à La Haye, où siège la CPI.

L'ex-chef d'État s'est "accroché au pouvoir par tous les moyens", a martelé l'accusation, qui a convoqué plus de 80 témoins depuis le début du procès en janvier 2016.

Dans une démarche inhabituelle, les juges de la CPI avaient ordonné l'année dernière aux procureurs de clarifier les preuves.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :