Samedi 17 Août, 2019

Lancement de Projet 3413 aux Cayes: entre Civisme et engagement social

De gauche à droite, sur la photo:

Georges Stève Regis (Directeur de la Logistique)
Maudelaine Dumond (Directrice Financière)
Jean Joseph Merlin Sidney (Directeur de Projet)
Ingrid Herminal (Directrice de la Communication)
Forde Métélus (Président)/ Photo: Ted'Actu

De gauche à droite, sur la photo: Georges Stève Regis (Directeur de la Logistique) Maudelaine Dumond (Directrice Financière) Jean Joseph Merlin Sidney (Directeur de Projet) Ingrid Herminal (Directrice de la Communication) Forde Métélus (Président)/ Photo: Ted'Actu

Je crois qu’il importe, avant tout, que ce mini-reportage, commence par répondre aux questions que se pose presque tout le monde après avoir lu « Projet 3413 ». Quel est ce « projet » ? Qui va l’exécuter ? A qui va-t-il profiter ? Y aura-t-il du travail pour les jeunes ?

« Projet 3413 » est le nom d’une association à but non lucratif, fondée par des jeunes aux Cayes, troisième ville d’Haïti, dans un souci de militantisme citoyen. Cette dénomination prend sa source dans trois des dix-sept Objectifs de Développement Durable (ODD) définis par l’Organisation des Nations Unies qui se donne pour dessein de les atteindre d’ici à 2030, grâce à la participation des gouvernements et à l’implication des citoyens à travers le monde. Ces trois objectifs sont l’ODD-3 (Santé), l’ODD-4 (Education) et l’ODD-13 (Actions à poser contre les changements climatiques). D’où le 3413 !

Les protagonistes à l’origine de cette organisation sont respectivement un président, Forde Mételus, assisté par une vice-présidente, Lynda Montimord. Font également partie de l’équipe Jane-Ann Guillaume (secrétaire), Jean Joseph Merlin Sidney (Directeur de Projet), Dumond Maudelaine (Directrice financière), Jr Pierre Edwens Lostin (Directeur des Ressources Humaines), Georges Stève Régis (Directeur Logistique), Ingrid Herminal (Directrice de la Communication), Félix Dixon Clergé (Conseiller).

Il faut comprendre que Projet 3413 essaie d’interpeler le sens du Civisme des jeunes ou, s’il sommeille encore en eux, l’association espère pouvoir l’y éveiller. Aussi, cherchent-ils à vulgariser des connaissances et permettre aux jeunes de la communauté d’acquérir de l’expérience en leur obtenant des opportunités diverses, tel que l’accès à des formations et à des conférences pouvant leur permettre d’explorer une mentalité beaucoup plus positive donnant ainsi lieu à leur émancipation progressive.

Revenons rapidement sur le programme de la cérémonie…

Un premier panel a été présenté autour des Objectifs de Développement Durable. C’était le plus long, car les panélistes, Stéphanie Lamarre (Coordonnatrice de Vwajenès, Fondatrice de APS) et Samuel Accius (Président de World Merit Haiti, Coordonnateur de CESODD) ont, non seulement retracé l’histoire des ODD et des actions entreprises pour le développement et la paix mondiale par les Nations Unies, discuté de la nécessité de les implémenter sérieusement en Haïti, mais aussi, interagi avec le public, sous la modération de Jude Beauvoir.

Le deuxième panel, qui traitait de l’Engagement des Jeunes, du Volontariat/Bénévolat et du Civisme devait être assuré par Emmanuela Douyon (Economiste/Activiste) et Allenby Augustin (Secrétaire Général d’Akoustik), mais ces derniers n’ont finalement pas pu faire le déplacement comme prévu. Néanmoins, le modérateur de ce panel, Grégory Pinchinat, n’a pas chômé en l’absence des deux panélistes qu’il devait accompagner. Grégory Pinchinat est mémorant en Statistique/Economie quantitative appliquée au Centre de Techniques de Planification et d’Economie Appliquée, Consultant junior, Ecrivain, Activiste dans son entourage et sur les réseaux sociaux. Il a su éclairer les jeunes Cayens sur la nécessité de prendre en main leur avenir, de s’engager pour un meilleur lendemain et de ne pas se contenter d’attendre que des incapables viennent les bercer de faux espoirs. Le public a été encore une fois réceptif et l’a applaudi.

Enfin, les panélistes de la troisième présentation n’ont pas pu entrer en Haïti, mais leur intervention a pu se faire, non sans quelques difficultés, via l’application de vidéo-conférence en ligne « Zoom ». Ils répondent aux noms de Daquann Harrison (Jeune Délégué des Nations-Unies), Monique Jaene (Oratrice, écrivain, activiste des Droits Humains), Lovens Gjed (Licencié en Développement Durable). C’était un partage d’expériences enrichissant sur les Objectifs de Développement Durable tels que fixés et définis par les Nations-Unies.

Il faut mentionner finalement que Sidney (Directeur de Projet), Mételus (Président) et Herminal (Directrice de la Communication) ont confié que leur ville avait bien besoin de tout cela. Il n’y a pas beaucoup de grandes compagnies présentes aux Cayes, les jeunes ne sont pas toujours très coopératifs ni très portés sur l’innovation ; ils espèrent assez souvent que ce soit quelqu’un de l’extérieur qui vienne faire quelque chose dont ils pourraient profiter au lieu de poser des actions concrètes de par eux-mêmes, pour eux-mêmes, ou mieux, les uns au bénéfice des autres ! Projet 3413 est là pour les initier à cette nouvelle façon de voir les choses. Elle est là pour leur apprendre à découvrir leur force en tant qu’individu et le potentiel que peut charrier cette force individuelle quand elle se ligue avec celle de leurs semblables partageant les mêmes visions positives pour toute une communauté.

Les initiateurs sont en train de donner l’exemple. Ils sont en train de reprogrammer le mental des jeunes pour les préparer à prendre la relève. La planète va mal. Haïti va mal. Les choses ne peuvent pas continuer de la même façon. La vision de Projet 3413 est de :

« Travailler pour un avenir durable grâce à des partenariats stratégiques, à des projets, à l’innovation et à la promotion au sein d’une jeunesse active et inclusive pouvant agir concrètement, en accord avec les Objectifs de Développement Durable (ODD), pour un lendemain meilleur. »

Si vous désirez en savoir plus, vous pouvez suivre le compte twitter de l’association (@3413Project) ou visiter sa page facebook (www.facebook.com/project3413/ ). Pour revivre en photos sa cérémonie de lancement qui s’est tenue samedi 20 juillet 2019 au Guest House du Business and Technology Institute (BTI, rue du Quai, Cayes), veuillez vous rendre sur la page facebook de Ted’Actu, photographe officiel de l’événement (Album : Lancement de « Projet 3413 »). Un grand merci finalement – le meilleur pour la fin ! – à Loop Haiti d’avoir également fourni son apport, par son support à la publication de ce reportage !

Grégory PINCHINAT

gregpinchy@gmail.com

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :