Jeudi 19 Octobre, 2017

L'Ambassade américaine vous indique comment obtenir un visa

L'ambassade américaine à Port-au-prince a lancé le vendredi 2 juin 2017, la deuxième phase de sa campagne de sensibilisation et d'information à l'intention des demandeurs de visa. 

« Castigat ridendo mores » (On corrige les moeurs en riant), l’ambassade américaine à Port-au-Prince a remonté le temps pour emprunter cette formule à Santeul, qui a fait ses preuves au 17è siècle. Le jeu en vaut la chandelle, car aucun voyage n’est trop long, une fois qu’on a trouvé ce qu’on recherchait, philosophe le prince Akeem, dans le célèbre long métrage, « coming to America ». C'est dans ce drapé, que le consulat de l'ambassade américaine à Port-au-Prince a lancé la deuxième phase de sa campagne de sensibilisation et d'information pour les demandeurs de visa, dans une texture humoristique.

C’est le comédien Tonton Bicha qui incarne l'aphorisme cité supra, sous l’instigation du consulat de l’ambassade américaine à Port-au-Prince, dans une série de vidéoclips, expéditive mais instructive.

En effet, depuis l'année dernière, le service consulaire de l'ambassade américaine à Port-au-Prince s'est lancé dans une campagne de sensibilisation et d’information afin d'aider les demandeurs de visa à optimiser leur demande pour l'obtention d’un visa américain dans la contingence de leur qualification. Face au retentissant succès de cette campagne, le consulat a récidivé. Une seconde phase a été lancée le vendredi 2 Juin dernier, mettant en vedette, Tonton Bicha, BIC et Ti Joe Zenny.

 

Lors du lancement ce cette deuxième manche au Consulat de l’ambassade américaine à Tabarre, le chargé d’Affaires de l’ambassade des Etats-Unis en Haïti, Brian Shukan, est revenu sur la première phase de la campagne, appréciée comme une réussite par ce dernier. « Le travail de sensibilisation que nous avions accompli l’année dernière a été un succès retentissant. » Avec plus de 250 000 visiteurs sur la plus grande plateforme mondiale de vidéo, youtube, et des manchettes de l’actualité dans la presse locale, selon le chargé d’affaires : « Il est juste de dire que nous avons créé une sensation virale. Nous nous attendons à ce que cette réponse soit dépassée cette année. »

La nouvelle phase de la campagne comporte 6 vidéoclips qui n'atteignent pas deux minutes, portant sur des aspects divers du processus de demande de visa. Allant de l’application qui doit-être effectuée tôt aux risques encourus dans le cas d’une usurpation d’identité. « Fòk ou aplike bonè », « Viza pa yon bòlèt », « Regleman foto idantite », « sou pèman viza », « Pa bay manti sou idantite w », « Ti konsèy sou viza ameriken » en sont les différents titres.

 

C’est un Tonton Bicha hilarant, égal à lui-même, aidé par le chanteur de Kreyòl La, Ti Joe Zenny - qu’il a d’ailleurs tenté de soustraire l’identité (voir vidéo) - et le chanteur Roosvelt Saillant, plus connu sous le pseudonyme BIC, qui ont assuré  devant les objectifs de Graphcity. Le service consulaire a profité de l’occasion pour remettre des certificats de Leadership à Daniel Fils-Aimé, Roosvelt Saillant et Jean-Paul Laraque de Graphcity.

Ces vidéos postées sur Youtube et sur Facebook font florès. Elles totalisent déjà plusieurs centaines de milliers de vues, notamment sur Facebook, à moins d’une semaine de leur publication. Toutefois, selon Forbes Magazine, Haïti se retrouve parmi les 10 pays à taux de refus les plus élevés pour les visas américains en 2016.