Dimanche 22 Septembre, 2019

L’Allemagne préconise "un dialogue inclusif" contre la crise en Haïti

Christophe Heusgen, Représentant permanent d’Allemagne auprès de l'ONU

Christophe Heusgen, Représentant permanent d’Allemagne auprès de l'ONU

Christophe Heusgen, Représentant permanent d’Allemagne auprès de l'ONU, lors d’un débat du Conseil de sécurité sur la fin de mandat de la Mission des Nations-Unies Pour l’Appui à la Justice en Haïti (MINUJUSTH), a recommandé le dialogue comme outil pouvant dénouer la crise actuelle en Haïti.

Dans ses propos rapportés dans un tweet de la mission de l’Allemagne auprès de l’Organisation des Nations-Unies, le diplomate Christophe Heusgen a déclaré : « Il doit y avoir un dialogue national constructif et inclusif en Haïti », pays de la Caraïbe secoué par une double crise politique et économique.

Il faut, dans cette logique, l'intégration de « la société civile dans la définition de la voie à suivre », a-t-il recommandé, rappelant dans la foulée, qu’Haïti peut compter sur le "soutien total des membres du Conseil de sécurité des Nations-Unies", entité co-présidée depuis mars 2019 par la France et l'Allemagne.

Rappelons que le co-président du Conseil de sécurité onusien a fait cette déclaration 24 heures après que le chancelier haïtien Bocchit Edmond a fait savoir que le président Jovenel Moise avait formellement sollicité l'appui du Secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, à titre d’observateur pour renforcer la crédibilité du dialogue inter-haïtien.

Une demande qui selon les dires du ministre Bocchit avait reçu une réponse favorable du patron de l’ONU, lequel a fait part de ses intentions de fournir des experts pouvant accompagner le ‘’comité de facilitation du dialogue inter-haïtien’’ afin d’aider à la résolution de la crise politique haïtienne.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :