Dimanche 8 Décembre, 2019

L’AGD a enregistré un record de 4,5 milliards de HTG en juillet 2019

Contre toutes les prévisions liées à la situation socio-économique du pays, l’administration générale des douanes a affiché un record en matière de performance pour le mois de juillet. En effet, l’AGD a collecté près de 4,5 milliards de gourdes en juillet dernier. Un record par rapport aux fonds collectés à la même époque l’année dernière.

Le précédent record était 3,9 milliard de gourdes et c’était en décembre 2018. Selon le directeur général de l’administration générale des douanes (AGD), Romel Bell, cette bonne tenue résulte du ralentissement des troubles sociaux politiques ces dernières semaines ainsi que les efforts consentis par son institution pour lutter efficacement contre la contrebande dans le pays.

L’AGD, précise Monsieur Bell, a réalisé cette performance sans avoir pris en compte le secteur pétrolier d’autant que la dernière tentative de la hausse des prix du carburant sur le marché haïtien qui s’était transformée en échec, remonte au mois de Juillet 2018, rappelle Romell Bell. Il s’est réjoui de cette performance de l’institution. Il s’agit de la plus importante performance de l’AGD depuis sa création, indique-t-il fièrement.

L’année fiscale 2018-2019 arrivera à terme dans moins de deux mois. Déjà, les responsables de l’Administration Générale des Douanes se montrent plutôt satisfaits de leur résultats. D’ailleurs, ils affirment avoir déjà atteint le pourcentage de 89 dans leurs objectifs en termes de recettes douanières.

D’un autre côté, Monsieur Bell balaie les informations selon lesquelles dix (10) camions contenant des produits de contrebande aient été saisis en janvier dernier, à Ganthier, puis remis à leur propriétaires après que lui, le président de la République Jovenel Moïse et le premier ministre d’alors, Jean Henry Céant eurent ignoré des appels du directeur général de police nationale de d’Haïti (PNH) concernant ce dossier.

Monsieur Bell était très remonté contre les journalistes qui lui posaient des questions persistantes sur cette affaire. « Pourquoi la presse, ne s’intéresse-t-elle pas au décès des quatre (4) douaniers à Malpasse en novembre 2018 ? » s’est-il permis de s’auto-interroger.

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :