Mardi 20 Août, 2019

Affaire Simon-Léonard : l'audience n'a pas pu avoir lieu comme prévu

Affaire Simon : le vide à la présidence de la Cour d’Appel a paralysé l’audience

Affaire Simon : le vide à la présidence de la Cour d’Appel a paralysé l’audience

Le dossier opposant la mairesse de Tabarre Nice Simon à son compagnon Yves Léonard n’a pas pu été entendu, ce jeudi 04 avril 2019 par la Cour d’Appel contrairement à ce qui était prévu, en raison de la vacance à la présidence de la Cour. En effet, l’ex-président de la Cour Jean Joseph Lebrun a été été promu juge à la Cour de Cassation. 

L’un des avocats de l’édile du Tabarre, Mario Delcy appelle le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) à prendre des dispositions pour combler le vide à la présidence de la Cour dans le plus bref délai. « La Cour d’appel est pratiquement dysfonctionnelle, aucune ordonnance ne peut être rendue en raison du vide qui existe à la tête de la Cour », se plaint Me Delcy.  

Parallèlement, des proches de Nice Simon portant des t-shirts arborant ce message de sensibilisation : Vyolans sou yon fanm se vyolans tout  fanm ont organisé un sit-in devant les locaux du palais de justice pour manifester leur solidarité envers la mairesse de Tabarre et pour exiger justice en sa faveur.

Ils ont empêché l’accès au tribunal à Yves Léonard qui était venu, semble-t-il, pour la de l’audience. Le prévenu a dû rebrousser chemin.

 

Notons que Nice Simon et Yves Léonard avaient interjeté appel de l’ordonnance du juge d’instruction Wando Saint-Villier rendue, en décembre 2018  renvoyant Yves Léonard par devant le tribunal correctionnel pour y être jugé pour voies de fait suivies de coups et blessures au préjudice de sa campagne Nice Simon.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :