Dimanche 8 Décembre, 2019

L'aéroport international Toussaint Louverture suspend ses opérations

Photo: AAN

Photo: AAN

Après la fermeture des banques commerciales, de plusieurs grandes entreprises et la paralysie du transport en commun et de nombreux établissements scolaires, c'est au tour de l'aéroport international Toussaint Louverture de suspendre ses opérations pour ce mardi 24 septembre.

 

"Ils parlent de 24 heures d'arrêt", a tweeté le journaliste Frantz Duval, rédacteur en chef à Le Nouvelliste. Il réagissait à l'annonce de la suspension des opérations au sein du plus grand aéroport du pays, l'aéroport international Toussaint Louverture, touché ce matin du 24 septembre par un incendie ayant ravagé une partie de ses installations.

Joints au téléphone par Loop Haiti après l'incident, deux employés de l'aéroport Toussaint Louverture nous rapportent que plusieurs vols avaient été reportés. Un peu avant midi, de nombreux passagers étaient à l'extérieur en attendant que les travaux de nettoyage prennent fin, avait constaté un collaborateur de notre rédaction. "Aucun avion n'a atterri aujourd'hui, et aucun ne part", avait-il souligné. Plusieurs vols en direction d'Haïti ayant été déviés vers la République dominicaine.

Finalement, l’odeur de la fumée "est irrespirable et contraint" à la fermeture des opérations, selon ce que les responsables ont confié à Le Nouvelliste. Et cet arrêt va durer au moins 24 heures. "L’aéroport [...] espère reprendre ses opérations mercredi matin, 24h après l’incendie", a appris le quotidien, alors que "dans un premier temps, les responsables espéraient quelques heures de fermeture et des retards pour les vols".

L'incendie s’est éclaté dans la partie abritant le magasin de parfum "Duty free" tôt ce mardi 24 septembre. Des membres du corps de sapeurs pompiers attachés à l'aéroport #1 d'Haïti étaient rapidement intervenus en vue de circonscrire le feu. Les travaux de nettoyage et d'études avaient affecté dans un premier temps le fonctionnement du Gate de l’American Air Lines, avant de provoquer l'arrêt total des opérations pour aujourd'hui.

En même temps, toutes les banques commerciales opérant dans le pays ont fermé leurs portes ce mardi, sur demande l'Association professionnelles des banques (APB). Cette mesure est adoptée aux fins de protéger les employés, les clients et les installations des banques, dont la plupart sont visées lors des mouvements de soulèvements populaires.

 

C'est le cas hier lundi, d'une succursale de la Banque de l'union haïtienne (BUH) sise à Juvénat, Port-au-Prince. En effet, après avoir été vandalisé dans l'après-midi du 23 septembre, les locaux du Complexe 18 abritant aussi une succursale de la BUH a fait face à un incendie. 

Les manifestations violentes qui ont lieu lundi, après une tentative du Sénat, d'organiser la séance de ratification du Premier ministre nommé Fritz William Michel, ont contraint le chef de l'Etat à annuler son voyage officiel pour prendre part à la 74e session en Assemblée générale de l'Organisation des Nations unies (ONU).

Raoul Junior Lorfils

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :