Mercredi 20 Juin, 2018

L’acteur haïtien Jimmy Jean-Louis décroche un prix à Boston

Un peu timide ces derniers temps, l’acteur haïtien de résonnance hollywoodienne Jimmy Jean-Louis vient d’obtenir le Prix du meilleur Court-métrage au 26e Festival Panafricain du Film et Arts de Los Angeles 2018. L’évènement s’est tenu du 8 au 19 février dernier.

L’acteur transportait dans son sac deux films, « Tijuana » et « Lalo’s House ». Il était venu combattre pour le second dans lequel il détient le premier rôle. Lalo’s House (La maison de Lalo, en français) a été projeté le samedi 17 février à 19h.

 

La réalisatrice Kelley Kalì a invité la fille de Jimmy à décrocher un rôle dans ce thriller qui met en lumière « les problèmes de la traite des enfants en Haïti ». Jimmy a assisté, en compagnie de sa fille et de certains personnages, à la présentation du film dans le cadre du festival. 

L’histoire de Jimmy Jean-Louis n’est pas galvaudée en Haïti. Ses compatriotes lui collent à la peau l’étiquette d’acteur haïtien à Hollywood. Une image reluisante, mais qu’il entend dépasser pour ne pas creuser un fossé entre lui et les acteurs haïtiens évoluant en Haïti tant qu’à la diaspora, a-t-il un jour dit.  

Durant les deux dernières années, Jimmy a tourné dans plus d’une dizaine de longs et courts métrages. Cette année, il vient d’être promu régulier dans la seconde saison de Claws, série diffusée outre-Atlantique sur la chaîne câblée TNT.