Lundi 19 Août, 2019

Haïti: la SOFA choquée par des viols sur des jeunes étudiantes

C’est l’indignation au sein de la population haïtienne: des jeunes filles dont des étudiantes sont victimes de viols collectifs, ces dernières semaines et ces actes sont pour la plupart perpétrés dans l’environnement des centres universitaires. Vendredi 17 mai 2019, deux étudiantes de l'université Quisqueya ont été victimes d’agressions sexuelles alors qu’elles sortaient de l’université.

Trois (3) jours plus tard, une autre jeune étudiante de 21 ans revenant de cours a été violée au niveau de la 2ème rue Rivière, non loin de l’Université de Port-au-Prince (UP). Selon des informations recueillies, la victime a rapporté avoir entendu ses agresseurs citer une liste des universités dont ils avaient déjà violé les étudiantes et celles qui seront leurs prochaines proies.

Face à cet acte odieux, la Solidarite fanm ayisyèn (SOFA) se dit très choquée. La coordonnatrice de cette structure Sabine Lamour estime que ces cas de viols ont une liaison à l’instabilité politique du pays. Elle croit qu’il est urgent que des réflexions se déroulent autour de ces cas d’agressions sexuelles afin que des solutions soient proposées. 

« Le corps des femmes ne doit pas être des territoires de guerre. Les jeunes doivent pouvoir vaquer normalement à leurs activités», réclame la féministe appelant les institutions compétentes à assumer leurs responsabilités face à ce phénomène de viol. Madame Lamour exige une présence policière dans les zones les plus dangereuses.

L’électricité d’Haïti (EDH) également doit prendre des dispositions pour électrifier ces zones, a-t-elle martelé.  

Des cas de viols collectifs deviennent de plus en plus récurrents en Haïti, ces deniers jours. Récemment, des membres du gang Arnel Joseph, l’homme le plus recherché par la police nationale d’Haïti, ont intercepté un bus qui transportait des femmes missionnaires et les ont toutes violées.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :