Mardi 17 Septembre, 2019

La sécurité à la frontière renforcée après la mort d'un soldat

La sécurité renforcée à la frontière après la mort d'un soldat. Photo: Diario Libre

La sécurité renforcée à la frontière après la mort d'un soldat. Photo: Diario Libre

Les autorités militaires dominicaines ont renforcé la sécurité au niveau de la frontière, hier lundi. Ces mesures ont été prises après qu’un soldat dominicain, membre du Conseil de sécurité à la frontière, a été tué lors d'une altercation avec un Haïtien à Elías Piña, samedi dernier. Les échanges de tirs ont débuté suite à un contrôle de routine.

Les régions de Guayubín, Castañuelas, Villa Vásquez, Valverde, Mao et le passage de Copey ont subi des contrôles militaires inhabituels.

« De même, dans chaque point de contrôle militaire reliant les villes de la ligne nord-ouest à Dajabón, des mesures extrêmes ont été prises pour empêcher l'entrée illégale des citoyens haïtiens. », a constaté Diario Libre.

Le président dominicain, Danilo Medina Sanchez, a honoré, hier, la mémoire d’Orino Montero Encarnación, le soldat tué, en lui accordant « l'Ordre du mérite militaire de quatrième classe avec distinction blanche ». Son compagnon d’arme, Carlos Manuel Montero Lorenzo qui avait réagi en tuant de deux balles l’Haïtien a reçu également le même grade.

Malgré ces remous, le marché binational a fonctionné normalement. Les Haïtiens et les Dominicains ont pu échanger leurs produits en toute sécurité.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :