Jeudi 18 Avril, 2019

La séance de travail entre des sénateurs et le CSPN reportée sine die

Jean Renel Sénatus, sénateur de la République et président de la commission justice et sécurité

Jean Renel Sénatus, sénateur de la République et président de la commission justice et sécurité

La rencontre programmée, ce lundi 25 février 2019, au sénat de la République entre le Conseil supérieur de la police nationale autour du dossier relatif à la libération suivi du transfert aux États-Unis des sept suspects étrangers arrêtés dans les parages de la Banque de la République d’Haïti en possession d’un arsenal de guerre, ne s’est pas tenue. Elle a été reportée sine die.

Le Premier ministre Jean-Henry Céant a adressé une correspondance à la commission justice et sécurité du grand corps dans laquelle il a évoqué sa participation et celle d’autres membres du CSPN à l’installation du comité de facilitation du dialogue inter haïtien, pour justifier sa demande de report, selon le président de ladite commission, le sénateur Jean Renel Sénatus.

Dans le même sillage, Jean Renel Sénatus informe avoir été invité à l’installation du comité de facilitation du dialogue inter-haïtien au palais national. Toutefois, il indique n’y avoir pas pris part pas en raison du fait qu’il ne dispose pas d’informations sur les membres de cette nouvelle structure ni le secteur auquel ils appartiennent.

Le président de la commission justice et sécurité du Sénat dit croire que le dialogue est l’unique voie à emprunter pour résoudre la crise à laquelle fait face le pays. En ce sens, le parlementaire dit espérer que le comité du dialogue inter-haïtien nouvellement mis sur pieds par le président donnera de bons résultats.

Le sénateur s’insurge contre la position de certains dirigeants politiques qui écartent toute possibilité de s’attabler avec les membres de ce comité.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :