Vendredi 13 Décembre, 2019

La Saline: la France et le Canada réclament justice pour les victimes

©HECTOR RETAMAL/AFP

©HECTOR RETAMAL/AFP

Les cas de tuerie enregistrés, fin 2018 et mi 2019, dans le quartier de La Saline, font couler, après les larmes, beaucoup d'encre. Les organisations de droits humains, les ambassades et même l'ONU se prononcent sur le dossier, pressant ainsi l'Etat haïtien à faire avancer l'affaire afin que les victimes obtiennent justice.

C'est le cas de l’ambassade de France en Haïti qui, dans une note en date de 19 juillet 2019, se dit profondément attristée suite aux informations "faisant état d’un nombre élevé de meurtres perpétrés par les gangs dans le quartier de La Saline entre le 5 et le 13 juillet 2019". Dans le communiqué transmis à la rédaction de Loop Haiti, l'ambassade présente ses condoléances aux familles et aux proches des victimes.

 

"Les habitants de La Saline ont déjà eu à subir de nombreuses agressions notamment les tueries du mois de novembre dernier", rappelle l'ambassade de France qui "forme le vœu que ce quartier, comme d’autres quartiers populaires en proie eux aussi à la violence des gangs, bénéficie de toute la protection possible".

La France "exprime également son attente que les personnes coupables de ces crimes répondent de leurs actes devant la justice".

Dans la même veine, l'ambassade du Canada s'est exprimée cet après-midi du 19 juillet sur "la situation de violence et de violations des droits de la personne qui perdure dans cette zone affectée par la présence de gangs armés laquelle a donné lieu à de nombreuses autres victimes au cours du mois de juillet". "Le Canada demeure préoccupé" par cet était de fait, selon ce qu'écrit l'ambassade canadienne sur sa page Facebook. 

"Lors de son dernier entretien avec le résident Jovenel Moïse [...] l’Ambassadeur André Frenette a eu l’opportunité de souligner les liens d’amitié qui unissent nos deux pays et de discuter de questions d’intérêt incluant la protection des droits de la personne et l’importance de donner suite aux recommandations du rapport de la MINUJUSTH portant sur le massacre de la Saline de novembre 2018 afin que justice soit rendue", peut on lire dans la note.

Le Canada en a profité "pour offrir ses condoléances aux familles de ces dernières victimes".

Rappelons que ces communiqués  relatifs à ce qui se passe à La Saline, interviennent environ 24 heures après la sortie du dernier rapport des Nations-Unies sur la situation d'Haïti, rapport dans lequel le secrétaire général de l’ONU, António Guterres, s’est dit « alarmé » par les découvertes des enquêteurs sur le massacre survenu dans le quartier de La Saline et par le déficit d’action en justice contre les accusés dans le cadre de cette tuerie.

Luckson Saint-Vil et Raoul Junior Lorfils

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :