Samedi 15 Juin, 2019

La RD a déjà déporté près de 1,800 Haïtiens pour ce mois de mai

Cette photo de Listin Diario n'est pas actuelle. Elle sert uniquement d'illustration à cet article

Cette photo de Listin Diario n'est pas actuelle. Elle sert uniquement d'illustration à cet article

Près de deux mille Haïtiens ont été déportés de la République Dominicaine pendant les deux premières semaines du mois de mai, selon ce qu’a confirmé le service d’immigration du pays voisin.

C'est via les points frontaliers Jimaní et de Dajabón que ces déportations ont eu lieu. Le Groupe d’appui aux rapatriés et réfugiés (GARR) avait répertorié, de janvier à mars 2019, 23,941 cas de rapatriements dont des mineurs (au nombre de 79) au niveau de la commune de Ferrier.

La Garr avait aussi enregistré et 265 retours volontaires effectués au niveau des points frontaliers d'Haïti, rapporte Alterpresse.

Seulement en janvier 2018 de l’an dernier, c’est plus de 2, 000 Haïtiens qui, tentant de traverser les frontières haïtiano-dominicaines, ont été refoulés par les forces armées de la RD, selon le général Frugis Martinez, leader de l’opération de surveillance frontalière nommée « Bouclier 2018 ».

Lire : Plus de 2, 000 Haïtiens refoulés à la frontière dominicaine en 2018

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :