Dimanche 18 Novembre, 2018

Belladère: La Rép Dominicaine rejette les accusations de Jovenel Moise

La Rép. Dominicaine ne présentera d'excuses aux autorités haïtiennes. Photo: Listin Diario

La Rép. Dominicaine ne présentera d'excuses aux autorités haïtiennes. Photo: Listin Diario

Les autorités de la République Dominicaine ont rejeté les accusations de Jovenel Moïse et de quelques membres de son administration faisant croire que des soldats dominicains ont violé le territoire d'Haiti. Hier, dans une conférence de presse, plusieurs autorités dominicaines dont le ministre de la Défense, le lieutenant-général Ruben Dario Paulino, a clairement indiqué qu’il ne s’agissait pas d’une violation de territoire.

Reprenant les faits, il a expliqué que la situation s’est déroulée exactement dans une zone appelée la Chaine, en République Dominicaine, pendant que des citoyens essayaient de faire passer des marchandises illégalement à destination d’Haïti. Selon les propos du ministre, la Chaine n’a pas encore de permis permettant le trafic commercial entre les deux pays.

Les agents du CESFRONT ont bloqué le passage au véhicule et à ses passagers. « Quelques minutes plus tard une foule de ressortissants haïtiens armée a essayé de prendre des camions par la force. Les soldats ont dû repousser l’attaque et ont blessé au moins 6 Haïtiens qui ont été rapidement transporté à l’hôpital.

« Nous ne permettrons pas à toute action qui menace la sécurité et la défense de la nation, ou les violations des réglementations fiscales et d'immigration », selon un communiqué de presse lu par les autorités au cours de la conférence. Ces  événements se sont produits en République dominicaine, a annoncé le ministère de la Défense dans la zone appelée « La chaîne », et non pas sur le sol d’Haïti.

Des déclarations qui ne devraient pas plaire à Jovenel Moïse et à Jack Guy Lafontant qui se sont précipités pour faire savoir que leur administration s’apprête à prendre les mesures adéquates après cet incident. Au cours d’une visite menée à Belladère, Jack Guy Lafontant a fait  savoir que son ministre des Affaires Etrangères, Antonio Rodrigue, avait convoqué l’ambassadeu dominicain en Haïti afin de s’enquérir de la situation.

Source: Listin Diario