Samedi 26 May, 2018

La RD déploie 641 soldats pour renforcer la sécurité à la frontière

236 nouveaux soldats dominicains envoyés pour renforcer la surveillance de la frontière haitiano-dominicaine.

236 nouveaux soldats dominicains envoyés pour renforcer la surveillance de la frontière haitiano-dominicaine.

Le ministère de la Défense de la République Dominicaine a décidé de renforcer la sécurité frontalière pour empêcher l'entrée des Haïtiens sans papiers dans le pays, ainsi que combattre la contrebande. Un effectif de 641 militaires supplémentaires a été déployé en divers points frontaliers afin de mener à bien cette double mission.  

L’annonce a été faite par le ministre de la défense, Rubén Darío Paulino Sem. « L'armée de la République Dominicaine a envoyé 291 soldats à Dajabón, 150 à Elías Piña, 100 à Jimaní et une autre centaine à Pedernales pour renforcer toute la frontière », a-t-il déclaré dans Listin Diaro.

Pour le lieutenant général, l’usage de la force armée pour résoudre le problème de l’immigration apporte des résultats concrets. Il avance des chiffres pour preuve : « Le renforcement de la sécurité a apporté des résultats. Il a triplé les retours dans les tentatives d'entrée des Haïtiens sans papiers en République Dominicaine ; tandis que les responsables de l’immigration ont expulsé dans les différentes provinces, avec une procédure régulière, plus de 5,000 sans-papiers ».

Selon Listin Diaro, le durcissement des mesures à la frontière remonte au 30 décembre, lorsque les autorités du ministère de la Défense ont lancé l'opération Bouclier dans la zone frontalière, afin d'empêcher l'entrée des immigrants sans papiers dans le pays après les vacances du Nouvel An.

Au cours de l’année 2017, Service des jésuites aux migrants (SJM) a enregistré pas moins de 46,848 migrants rapatriés en Haïti. « Les migrants qui nous arrivent sont souvent maltraités, blessés ou dans un état très déplorable », a déploré le directeur (SJM), Jean Robert Déry sur Vision 2000.