Jeudi 19 Septembre, 2019

La politique d’éducation non formelle pour améliorer le système...

Pierre Josué Agénor Cadet, ministre de l'Education nationale

Pierre Josué Agénor Cadet, ministre de l'Education nationale

Le groupe de travail interinstitutionnel qui était chargé d’élaborer la politique d’éducation non formelle a remis, officiellement, lundi 1er avril 2019, son rapport au ministre de l’Education nationale et de la formation professionnelle, Pierre Josué Agénor Cadet.  

La politique d’éducation non formelle est une nouvelle initiative du MENFP qui vise trois (3) objectifs principaux. Il s’agit de diminuer le taux de la délinquance juvénile ; faciliter l’intégration des jeunes et faire la promotion pour la formation continue. Comme l’indique son nom, la politique d’éducation non formelle fonctionnera hors les normes liées à l’éducation formelle.

Toutefois, elle entend offrir la possibilité aux jeunes issus des milieux défavorisés et aux personnes âgées de poursuivre leurs cursus scolaires, selon Guerda Prévillon, l’une des membres de l’équipe qui a élaboré le document remis au titulaire du MENFP. La politique d’éducation non formelle permettra aussi à qui ceux ont appris un métier sur le tas de décrocher un diplôme d’Etat, selon la responsable.

Pierre Josué Agénor Cadet s’est réjoui du fait de l’élaboration de ce document et a salué le travail du comité institutionnel. Pour Monsieur Cadet, cette nouvelle politique en matière d’éducation constitue un grand pas vers l’accès à tous à l’éducation. 

Le titulaire du MENFP annonce que la politique d’éducation non formelle sera mise en application à la prochaine rentrée scolaire.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :