Lundi 6 Avril, 2020

La Police en RD ne croit pas que Peralta a été vraiment kidnappé

Le Chef de la Police dominicaine, Ney Aldrin Bautista Almonte.

Le Chef de la Police dominicaine, Ney Aldrin Bautista Almonte.

Les autorités de la Police dominicaine qui ont ouvert une enquête pour trouver une issue à l’affaire Kairon Antonio Peralta Arias, l’homme qui a déclaré avoir été kidnappé en Haïti, ont affirmé ne pas croire dans la version de ce dernier. C’est le Directeur de la Police,  Ney Aldrin Bautista Almonte, qui a fait la déclaration aujourd’hui à la presse de son pays.

« Nous avons parlé aux autorités haïtiennes et elles disent qu'elles approfondissent les enquêtes, car elles ne trouvent pas de cohérence dans le récit du kidnapping », a déclaré l’autorité. Il poursuit en affirmant que la police dominicaine fait souvent face à des cas « d’autokidnapping » et estime que ces affaires demandent beaucoup de ressources pour être élucidées.

Cependant, Almonte précise que toutes les conditions ne sont pas encore réunies pour confirmer qu’il s’agisse d’un « autokidnapping ». La police, quant à elle, continue de travailler les deux hypothèses : le récit d’Arias et l’auto-enlèlevement.

Le 11 avril dernier, le bruit du kidnapping de Kairon Antonio Peralta Arias, qui était venu effectuer une commission à bord d’un bus en Haïti, a parcouru les médias. L’homme est revenu 4 jours plus tard sain et sauf après que ces ravisseurs aient réclamé une rançon de 50,000 dollars. Il s’est échappé, selon ses dires.

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :