Mardi 1 Décembre, 2020

La police communautaire augmente son effectif

Le Directeur général de la PNH Michel-Ange Gédéon, de l’Inspecteur général en chef de la PNH Ralph Stanley Jean Brice, du responsable de la police communautaire, l’Inspecteur divisionnaire Etienne Jean Salvador, du ministre de l’Education Nationale Pierre Josué Agénor Cadet, l’ex-ministre Nesmy Manigat et des agents de la police communautaire.

Le Directeur général de la PNH Michel-Ange Gédéon, de l’Inspecteur général en chef de la PNH Ralph Stanley Jean Brice, du responsable de la police communautaire, l’Inspecteur divisionnaire Etienne Jean Salvador, du ministre de l’Education Nationale Pierre Josué Agénor Cadet, l’ex-ministre Nesmy Manigat et des agents de la police communautaire.

Hier mardi 18 juillet, 50 nouveaux policiers dont 8 femmes se sont enrôlés officiellement dans la Police Communautaire. Mais avant de se lancer sur terrain, les officiers ont dûment suivi deux mois de formation dans les domaines des droits humains, de la communication et du secourisme.

La  cérémonie de graduation de la quatrième promotion de cette unité au sein de la Police Nationale d’Haïti s’est déroulée hier mardi 18 juillet à l’Académie de police de Frères en présence du directeur général de la PNH Michel-Ange Gédéon, de l’Inspecteur général en chef de la PNH Ralph Stanley Jean Brice, du responsable de la police communautaire, l’Inspecteur divisionnaire Etienne Jean Salvador, du ministre de l’Education Nationale, Pierre Josué Agénor Cadet accompagné de l’ex ministre de l'éducation Nesmy Manigat.

Pour l’occasion, le ministre Cadet a présenté un bilan satisfaisant de la Police communautaire à travers les activités de l’EDUPOL. Selon lui, les agents de l’EDUPOL ont réduit la violence et d’autres problèmes en milieu scolaire. Ils ont permis d’identifier les personnes qui se font passer pour des élèves en vue de semer le trouble dans les écoles.

Il convient souligner à juste titre que l’EDUPOL a été mise sur pied en avril 2015 sous l’impulsion de Nesmy Manigat, ministre de l’éducation nationale à l’époque, avec pour mission de lutter contre la violence, décourager l’utilisation de l’alcool, de la drogue et des armes en milieu scolaire. Bref, une police de proximité qui se doit de prendre activement part aux activités socio-éducatives, protéger et sensibiliser les élèves. Elle est placée au sein de la police communautaire, elle-même créée en 2011.

En six ans d’existence, la police communautaire, selon les révélations du directeur général de la PNH Michel-Ange Gédéon, compte un effectif de 137 policiers et est pour l'instant présente seulement dans le département de l’Ouest. « Des dispositions seront prises en vue de permettre aux autres départements d’en disposer dans le meilleur délai », a-t-il promis.


 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :