Mercredi 19 Décembre, 2018

« La plus récente sensation du Fashion est haïtienne » dit Vogue Mag

Aube Jolicoeur/ Bottega Veneta Fall 2018
Photo: Indigital.tv

Aube Jolicoeur/ Bottega Veneta Fall 2018 Photo: Indigital.tv

Aube Jolicoeur, haitienne, 26 ans, est en passe de devenir une grande étoile dans le domaine du mannequinat, grâce à ses « allures de superstar » pour reprendre les propos du Magazine Vogue. Quoique jeune dans le métier, son talent lui a valu de travailler avec de grands stylistes et créateurs de mode internationaux dont Jeremy Scott, directeur artistique de Moschino, Tomas Maier, directeur artistique de Bottega Veneta.

Elle n’est peut-être pas encore aussi connue dans le secteur que certaines figures célèbres, mais, avec ses cheveux naturels ou avec une perruque, Aube détient le secret pour « rendre chaque spectacle mémorable », souligne Vogue, prévoyant déjà qu’elle est maintenant sur la bonne voie pour être dans le top des mannequins femmes de la saison.

Les parents de cette fille de Jacmel se sont installés au Kentucky, aux Etats-Unis alors qu’elle avait 9 ans. Elle est d’abord tombée en amour avec la dance qu’elle dit avoir appris à sa façon, ses parents ayant manqué de moyen. Son idylle avec cet exercice n’est pas sans effet sur sa démarche que Vogue estime « distinctive ».

C’est, plus tard, à Cincinnati qu’elle a pu enfin entamer un vrai rapport avec la mode, encouragée par les commentaires de ses amis et proches suggérant que, grâce à son style, elle pouvait devenir modèle. Son vent est en pourpre depuis sa percée l'an dernier au défilé de Marc Jacobs, ancien directeur artistique de Louis Vuiton (1997-2003). Elle a aussi collaboré avec de grands noms de l’industrie comme Steven Meisel (Vogue), Fabien Baron (HonRDI) et Mert Alas et Marcus Piggott (de Mert and Marcus).

La jeune haitienne, qui compte en ce moment plus de 11 mille followers sur son compte Instagram, avoue qu’elle ne voyait pas venir une telle carrière pour elle dans ce secteur pourtant tellement exigeant.

« Étant une petite fille d'un pays du tiers-monde venue en Amérique, je n'aurais jamais deviné que j'aurais le plaisir de travailler avec de telles [personnes talentueuses]", a-t-elle confié au Mazagine. « Pas dans un million d'années ! », dit-elle pour avoir connu beaucoup de difficultés sur son chemin dont un accident dont elle est sortie indemne, miraculeusement.

Elle se dit très sensible et semble avoir des projets de venir en aide à des familles vulnérables en Haiti.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :