Mardi 19 Novembre, 2019

La MINUJUSTH promet de construire 9.5 km de route dans le Centre

Photo : Des agents de la MINUJUSTH - Crédit : United Nations Peacekeeping

Photo : Des agents de la MINUJUSTH - Crédit : United Nations Peacekeeping

La Mission des Nations Unies pour l’appui à la Justice en Haïti (MINUJUSTH), à travers le programme de Réduction de la Violence Communautaire, a développé un partenariat avec l’organisation locale Union Nationale des Organisations Sociales Haïtiennes (UNOSH), pour le projet de construction et réhabilitation de 9.5 km de route reliant les localités de Cerca-Carvajal, Lamecette, Bois-Caïman, Bentourible.

Incluant la mise en place de points d’eau et de lampadaires solaires dans les communes de Thomonde et de Hinche situées dans le département du Centre, le projet de la construction de 9.5 km de route de la MINUJUSTH est un programme à impacte multidimensionnel.

Baptisé ‘’Wout se pòtay devlopman’’ la MINUJUSTH de concert avec les autorités locales ainsi que les organisations paysannes ont su développer une synergie à propos du projet pour parvenir à la mise en place d’un élément transversal : la route. Ce, pour influencer plusieurs facteurs.

D’abord, le développement économique, car la route permettra une meilleure vente de la production agricole et plus de connexion avec le reste du pays. Ensuite, la création de 312 emplois temporaires, en vue d’améliorer les revenus des femmes et des hommes vivant dans les communautés ciblées.

Content de cette initiative prise par la mission, Wilfrid Gélin, Sénateur du Département a rappelé les difficultés auxquels fait face la population, jusqu'ici enclavée, pour sortir du marasme économique. Mettant en contexte la situation socio-économique de la région du Centre, Monsieur Sylvain Lafalaise, Ex-Secrétaire d'Etat aux Finances et Chef de projet, a insisté sur sa vocation agricole qui se verra valorisée grâce à cette desserte routière.

Sur le sujet, des voix féminines se sont élevées pour témoigner leurs gratitudes et leurs apaisements. Madame Clonise Joseph, Coordonnatrice ADETHO (Amis De Développement De Thomonde), a souligné “l’importance de la route pour l’émancipation et l’autonomisation des femmes” comme étant le meilleur accès aux services publics de justice, de police, à la scolarisation et aux soins de santé.

La Coordonnatrice d'ADETHO rappelle que 9 femmes ont été décédées en couche au cours des dernières années sur le chemin des centres de santé le plus proche faute de route pouvant leur permettre d’arriver à destination à temps.

Pour les responsable de la MINUJUSTH, la finalité de cette route est de contribuer à la réduction de la violence communautaire, à travers l’amélioration du niveau et de la qualité de vie de plus de 7 000 citoyennes et citoyens sur les plans sécuritaire, judiciaire, socio-économique, sanitaire et environnemental.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :