Jeudi 4 Juin, 2020

La mairie de P.a.P utilisera la technologie pour collecter des impôts

Le maire titulaire de Port-au-Prince, Youri Chevry, et la mairesse accesseur Kettyna Bellabe.

Le maire titulaire de Port-au-Prince, Youri Chevry, et la mairesse accesseur Kettyna Bellabe.

La mairie de Port-au-Prince se prépare à prendre un virage technologique majeur. En visite officielle aux Etats-Unis, le vendredi 15 septembre dernier, le maire de Port-au-Prince, Youri Chevry a signé un partenariat stratégique avec la firme américaine Greenfield Advisors pour « la modernisation des infrastructures visant à revigorer la mobilisation fiscale de la Ville. »

Dans le cadre de cet accord, Greenfield Advisors, spécialisée dans l’évaluation immobilière et de l’impôt foncier dans le monde entier, se propose de mettre en place au service de la municipalité « une technologie améliorée, tout en fournissant le soutien technique adéquat qui permettra aux fonctionnaires de la ville de recréer sa base de données sur les propriétés de la Ville, d’envoyer des factures d’impôt foncier améliorées et de collecter des paiements de manière plus efficace », lit-on dans une note de presse de la mairie de Port-au-Prince.

« Le partenariat prévoit également de fournir les ressources de base permettant d’augmenter la flotte d’équipements de la voirie pour fournir un service de collecte de déchets plus efficace », renchérit-elle.

Sans préciser le coût d’un tel projet, le premier citoyen de la capitale aux trois millions d’habitants se montre déjà assez optimiste quant à aux résultats qu’il pourra entrainer. « Cela permettra d’améliorer substantiellement les conditions sanitaires et environnementales dans la capitale et améliorera du coup la qualité de vie de nos citoyens », a déclaré M. Chevry.

Selon ses prévisions, « les revenus supplémentaires obtenus grâce à ce projet pour améliorer les infrastructures de la ville, mieux supporter les écoles communales et fournir un meilleur service de collecte des déchets pour les citoyens de la capitale. »

Mais ce changement n’est pas pour demain. Le vice-président et co-directeur général de Greenfield Advisors, Clifford Lipscomb, l’a averti en termes réalistes. « Ce sera un processus qui prendra du temps, certes, mais nous sommes ravis d’entrevoir ce que l’avenir réserve à cette merveilleuse ville grâce à ce partenariat ».

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :