Dimanche 18 Novembre, 2018

La mairesse de Tabarre Nice Simon entendue pour corruption au parquet

Nice Simon, mairesse de Tabarre / Photo: Raoul Junior Lorfils / Loop Haiti

Nice Simon, mairesse de Tabarre / Photo: Raoul Junior Lorfils / Loop Haiti

La mairesse de Tabarre, Nice Simon a répondu ce mardi 11 septembre à la convocation du parquet de la Croix-des-Bouquets, à la requête du directeur général de l’Unité de Lutte contre la Corruption (ULCC). L'audition porte sur des chèques utilisés pour payer certains groupes d’employés spécifiques, pour la période allant d'octobre 2015 à janvier 2016.

Les avocats de la présidente du conseil municipal de Tabarre expliquent que leur cliente s'est présentée devant la justice pour une affaire dont elle n'a pas la responsabilité personnelle. Selon le parquet de la Croix des bouquets, le dossier n'est pas encore clos.

« Nous avons répondu à l’invitation du commissaire Yvon Jean Noël du parquet sous la demande de l’ULCC », a réagi Nice Simon. Cette invitation a été faite dans le cadre d’une enquête que mène l’ULCC sous l’administration communale qui a précédé la mienne », a déclaré la mairesse de Tabarre. Ce dossier concerne des chèques utilisés par la Mairie de Tabarre pour payer des employés qualifiés de « spécifiques » de 2015 à 2016 qui ne sont pas des employés reconnus de l’administration.

« La mairesse avait pou devoir de répondre aux questions du parquet après qu’elle a refusé de collaborer avec l’ULCC », précise le commissaire Yvon Jean-Noël. Et pourtant, l’ancienne actrice d’I love you Anne dit n’avoir jamais refusé de collaborer avec l’ULCC. L'un de ces avocats, Maitre Mario Delcy l'a souligné. L’homme déclare que depuis près d’un an l’ULCC a déjà eu les réponses de la mairie de Tabarre concernant ce dossier.

Nice Simon se dit toutefois prête à Collaborer avec l’Unité de Lutte contre la Corruption concernant ce dossier mais toutefois, elle dit s’interroger sur la nature réelle de cette poursuite qui peut être aussi des nuisances politique.