Mardi 17 Septembre, 2019

La  journaliste Lovely Stanley Numa menacée de viol

La journaliste Lovely Stanley Numa dénonce des menaces de toutes sortes dont elle fait l’objet de la part d’individus non identifiés via son téléphone portable après sa participation à la marche organisée, dimanche 16 juin 2019, pour exiger justice en faveur du journaliste de Radio Sans Fin (RSF) Rospide Pétion tombé sous les balles assassines, mercredi 12 juin dernier à Port-au-Prince.

La travailleuse de presse indique avoir reçu des messages téléphoniques la menaçant de la violer. «  Si tu avais des préoccupations, tu ne serais pas dans les rues un dimanche pour manifester. Tu auras ce que tu mérites », indique la journaliste qui rapportait les messages qu’elle a reçus sur son téléphone.

Sur des photos publiées sur les réseaux sociaux, Lovely Stanley Numa a été identifiée comme une fonctionnaire qui boycotte l’administration publique.

La journaliste précise qu’elle ne travaille pas au sein de l’administration publique et infirme avoir saisi la direction centrale de la police judiciaire(DCPJ) pour assurer l’ouverture d’une enquête sur le dossier dans le cadre de la loi.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :