Jeudi 22 Août, 2019

La FENACAH et la FENASEC unies pour l’autonomisation des collectivités

Photo: Palais national

Photo: Palais national

Réunies à Montrouis les 30 et 31 juillet derniers, les fédérations nationales des ASEC et des CASEC ont adopté une résolution sur la gestion transparente des sections communales. Dans cette résolution, la fédération nationale des CASEC d'Haïti et la fédération nationale des ASEC d'Haïti exigent une coordination adéquate des actions des différents ministères dans les sections communales.

Les fédérations des CASEC et ASEC continuent de demander aux pouvoirs exécutif et législatif de laisser la latitude aux collectivités territoriales de remplir leurs fonctions, indiquant que la décentralisation effective est l’une des voies les plus sûres pouvant aider le pays à se tirer de la crise actuelle. La caisse d’assistance sociale ne doit continuer à œuvrer sans l’apport des collectivités territoriales, croit le président de la FENASEC, Julio Adam.

Les membres des conseils d'administration des sections communales et des assemblées des sections communales recommandent que 10% du budget du prochain exercice fiscal soit consacré aux collectivités territoriales, dénonçant le fait que ces dernières sont traitées en parent pauvre par le pouvoir central.

Julio Adam et André Paul, de la FENACAH et la FENASEC réclament l’application de l’arrêté du 26 janvier 2017 relatif à l’administration des fonds des collectivités. Ce, en vue d’une gestion apte à assurer le bon fonctionnement des collectivités territoriales. Ils se lamentent le fait que pas même  5 %  des sections communales n’ont de logement fixe.    

La FENACAH et la FENASEC informent avoir rencontré le chef de l’État sur un ensemble de dossier dont les fonds alloués aux sections communales dans le budget 2017-2018 qui n’ont jamais été décaissés alors que nous sommes à 2 mois de la fin de l’exercice fiscal. Elles se sont également entretenues avec des membres de la commission finances du sénat de la République, mardi dernier.

Selon le numéro 1 de la FENASEC, la question relative la construction d’un mini complexe administratif au niveau de chaque section communale a été touchée. Selon ses dires, le président de ladite commission avait promis de porter la question par devant le ministre de l’économie et des finances. 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :