Jeudi 13 Août, 2020

La diplomate Judith Exavier au cœur d’un « incident regrettable »

Judith Exavier, Consule général d'Haïti à Santiago de los Caballerps./Photo: Facebook.

Judith Exavier, Consule général d'Haïti à Santiago de los Caballerps./Photo: Facebook.

La diplomate haïtienne Judith Exavier a été arrêtée à Malpasse (Jímani), samedi 7 décembre, alors qu’elle tentait de traverser la frontière à bord d’un véhicule faisant l’objet d’un avis de perquisition de la DEA (Drug Enforcement Administration).

Le consul général d'Haïti à Santiago de los Caballerps (République dominicaine), Judith Exavier n'a pas pu traverser la frontière, samedi 7 décembre 2019. La diplomate a arrêtée à Malpasse (Jímani) par les autorités dominicaines, à bord d’un véhicule qui, selon nos informations, faisait l’objet d’un avis de perquisition de la DEA (Drug Enforcement Administration).

Interrogée par les autorités, Mme Exavier était dans l’impossibilité de présenter les pièces légales de l’engin, une Jeep Lexus immatriculée G-353903 et de couleur blanche. Des informations font croire que le véhicule appartiendrait à un trafiquant de drogue, a rapporté pour sa part Listin Diario.

Le ministre haïtien des Affaires étrangères a qualifié ce qui s'est passé sur la frontière d'incident "regrettable". Dans une note en date du dimanche 8 décembre, il a annoncé l’ouverture d’une enquête par les autorités haïtiennes et dominicaines afin de faire la lumière sur le statut de la Jeep.

M. Bocchit dément les rumeurs faisant croire que Mme Exavier aurait versé une caution aux autorités dominicaines en échange de sa liberté. « À aucun moment, elle n’a fait l’objet de mesures restrictives de ses mouvements. Le chef de poste du Consulat général d’Haïti à Santiago peut librement circuler entre les deux pays ».

Par ailleurs, le chancelier haïtien, actuellement à Nairobi (Kenya) où il représente Jovenel Moïse au 9e sommet des chefs d’État et de gouvernement ACP-UE (Afrique Caraïbes Pacifique), annonce qu’une enquête est ouverte par les deux pays. Mme Exavier doit, pour l’heure, rester en Haïti jusqu’à ce que les résultats de l’enquête soient rendus publics.

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :