Samedi 23 Mars, 2019

Digicel: 40 nouveaux kiosques Mon Cash inaugurés à Canaan

La Digicel, de concert avec plusieurs partenaires dont l’USAID et la Croix rouge Américaine, a inauguré ce jeudi 23 août 2018 quarante (40) kiosques Mon Cash dans le quartier de Canaan. Ce projet financé à hauteur de 468 000 dollars américains vise à supporter le développement financier dans cette zone de plus en plus habitée après le séisme dévastateur du 12 janvier 2010.

La responsable du service Mon Cash, Nathaelle Chavenet, explique que ce projet correspond parfaitement à la politique de Mon Cash qui a une vision vers l’inclusion financière. « 40 kioskes à Canaan est une très bonne initiative. Cela va permettre non seulement aux habitants d’avoir accès au service financier mobile, faciliter des échanges financiers, mais aussi, les transactions seront plus sécuritaires », dit-elle.

 

Près d'une centaine d'habitants de Canaan, expérimentés dans l’entreprenariat vont bénéficier des Kiosques fraichement installés et des centres de recharge de la Digicel. « Ces bénéficiaires sont des gens qui ont déjà une influence dans la zone et une expérience entrepreneuriale. Ils ont été choisis sur la base d’un concours et peuvent démarcher normalement le produit », a-t-elle indiqué.

Vêtus de maillot blanc signé Mon Cash, les bénéficiaires n’ont pas caché leur contentement. « Je suis content de ce cadeau de la Digicel. Nous vivons dans un pays où il est difficile de trouver un emploi, recevoir ce kiosque pour gérer une entreprise est un don du ciel », confie Josette Preville. « Je remercie la Digicel pour ce geste. La communauté attend depuis des lustres ce service. Des fois, je dois me rendre jusqu’à Marin pour y avoir accès, mais aujourd’hui, j’ai ma propre business ici même à Canaan », fait savoir Roselène Jean Pierre, une autre bénéficiaire. 

Pour Maxime Michelet, le directeur de Global communities, le projet Mon cash arrive à un bon moment dans la zone. « Ce projet tient à valoriser l’ensemble de service des gens de la communauté et à élargir le service à tout le monde » déclare le numéro de Global Communities.

 

La gestionnaire adjoint programme Canaan pour la croix rouge américaine Cecile Marie Anne Lespinas attend que les beneficiaires de mon cash développe leur activité économique et deviennent plus résiliant. « Ces bénéficiaires n’ont rien à donner en retour sinon de développer leur business, qu’ils soient résiliants du point vue économique et responsables », commente Madame Lespinas.

Le service Mon Cash est lancé depuis 2010 en Haïti sous le nom de Tchocho Mobile et a pris le nom de Mon Cash en 2015. Ce service est une « bourse mobile » comme une carte bancaire, mais sur téléphone portable précise Madame Chavenet. De plus, le service mon Cash est sécuritaire, elle encourage la productivité et aide les gens qui n’ont pas accès aux services bancaires traditionnels. « Mon Cash essaie de relier les gens au service financier. Les clients peuvent faire des transactions sur Mon Cash et peuvent payer leurs factures notamment celle de l’EDH », explique-t-elle.

Signalons que plus d’un millions d’Haïtiens utilisent le service qui en retour a généré plusieurs centaines d’emplois dans le pays.

Wilner Bossou

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :