Dimanche 26 Janvier, 2020

La décriminalisation de la marijuana envisagée à Saint-Kitts-et-Nevis

La décriminalisation de la marijuana à des fins médicales envisagée à Saint-Kitts-et-Nevis

La décriminalisation de la marijuana à des fins médicales envisagée à Saint-Kitts-et-Nevis

Saint-Kitts-et-Nevis a rejoint les pays des Caraïbes qui sont en train de procéder à la décriminalisation de la marijuana après l'annonce de l'acceptation des recommandations de la "Commission nationale du cannabis de Saint-Kitts-et-Nevis".

Le cabinet du Premier ministre de Saint-Kitts-et-Nevis a fait savoir dans une déclaration publiée le 20 février 2019 que le gouvernement avait accepté "plus d'une douzaine de recommandations présentées par la Commission nationale de la marijuana de Saint-Kitts-et-Nevis dans son rapport final au Cabinet sur la voie à suivre pour l’utilisation de la marijuana dans le pays ".

Le rapport de la Commission a été présenté au Cabinet du Premier ministre le 10 janvier 2019, suivi d'une réunion entre les membres du Cabinet et les membres de la Commission le lundi 18 février à Nevis, au cours de laquelle plusieurs des recommandations ont été examinées.

Le gouvernement n'a toutefois pas approuvé l'utilisation de la marijuana à des fins religieuses ou récréatives.

Il s'avère que les recommandations ont été acceptées à l'unanimité. 

1. La loi sur les drogues sera modifiée pour développer une industrie du cannabis à des fins médicales et permettre son utilisation en ce sens.

2. Quiconque est pris avec 15 grammes ou moins ou 5 plantes ou moins ne sera PAS poursuivi au pénal.

3. Toute personne déjà reconnue coupable d'avoir 15 grammes ou moins ou 5 plantes ou moins verra sa condamnation radiée.

4. La consommation de cannabis en public sera strictement interdite et passible de sanctions pénales sévères.

5. Le secteur de la santé doit être renforcé, notamment par le conseil et le traitement afin de garantir les soins à toute personne affectée.

6. L'utilisation ou la vente à des personnes de moins de 18 ans sera strictement interdite et passible de sanctions pénales.

7. Campagne massive d'éducation du public, y compris dans les programmes scolaires.

8. Adoption de lois interdisant la conduite sous l'influence du cannabis.

"Il s'agit d'un développement important accompli après 15 mois de consultations étendues à Saint-Kitts et Nevis. Nous remercions le Dr Hazel Laws et l'ensemble de la Commission nationale pour leur excellent travail", a déclaré M. Harris. 

En juillet 2018 , les États membres de la CARICOM ont examiné les recommandations de la Commission régionale sur la marijuana et ont accepté de prendre les mesures nécessaires dans leurs pays respectifs pour examiner la marijuana en tant que drogue du tableau 1.

Les autres drogues de l'annexe 1 comprennent l'héroïne, le LSD, les ecstasy et les champignons magiques. 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :