Mercredi 29 Janvier, 2020

La DCPJ débarque chez Dimitri Vorbe et la veuve du président Préval

Des agents de la DCPJ ont tenté ce samedi d'"arrêter" Dimitri Vorbe ainsi que l'épouse de feu président René Préval. L'information, signalée sur Twitter par Jacqueline Charles du Miami Herald, a été confirmée par Le Nouvelliste.

Nouvelle page dans l'affaire opposant l'Etat haïtien et les responsables de la compagnie Sogener. Ce samedi 14 décembre, des agents de la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) se sont rendus aux domiciles de Dimitri Vorbe, vice-président de la compagnie de production d'électricité, et d'Elisabeth Debrosse Préval, tous deux objets de mandats d’amener dans le cadre de ce dossier.

Dimitri Vorbe lui-même et son avocat Me Danton Léger ont confirmé pour Le Nouvelliste ces descentes de la DCPJ. Une source a informé à Jacqueline Charles du Miami Herald que les policiers venus chez madame Préval, n'avaient en leur compagnie aucun juge de paix. Mais ces derniers n'ont pas pu avoir accès à la maison, les agents de sécurité s'y étant opposé.

Cette intervention de la police "chez Dimitri Vorbe, présenté comme un adversaire politique du président Jovenel Moïse, intervient à un moment où, selon une correspondance datée du 12 décembre 2019 à Germeil Castel du comité de l’Accord de Marriott, le président de la République sollicite une rencontre sur l’Accord de Marriott en vue de trouver une solution à la crise", écrit Robenson Alphonse.

 

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :