Dimanche 15 Septembre, 2019

La conjoncture politique n’empêchera pas la tenue du carnaval à Jacmel

Si les nombreux mouvements de protestation enregistrés dans la Capitale pendant plus d’une semaine ont amené des communes à annuler leurs activités carnavalesques, la ville de Jacmel elle, tient à avoir son carnaval, et fixe la date de ses festivités au 24 février prochain.

En effet, les activités pré-carnavalesques ayant été au point mort le 10 février 2019 dans la ville de Jacmel, ont vite repris dans la ville le dimanche 17 février, et le chef-lieu du département du Sud-Est met le cap vers son carnaval le dimanche 24 février. Après l’annulation de plusieurs activités dans la ville notamment celles prévues pour la Saint-Valentin, les bals et les soirées dansantes, les jacméliens voient sans doute de très mauvaise augure que le carnaval fasse aussi partie des activités annulées pendant une période aussi courte, quoique la conjoncture ne s’y prête pas.

Alors que la mairie de Port-au-Prince et celle de la Croix-des-Bouquets se sont rétractées par rapport à l’organisation de leur carnaval, celle de Jacmel poursuit avec ses préparatifs vers la 27e édition de cet événement culturel sous le thème « Kanaval rekonsilyasyon, yon lòt Jakmèl posib ».

Certaines rumeurs porteraient à croire que des individus tenteraient de verser de l’huile sur la route menant à Jacmel, dans le but d’empêcher les carnavaliers d’atteindre le lieu du carnaval. Contacté par la rédaction de Loop Haïti, la mairesse de Jacmel, Mme Loudie César affirme ne pas être au courant de cette information et que le maire principal de la ville est actuellement à Port-au-Prince pour régler justement les affaires concernant le carnaval.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :