Dimanche 18 Novembre, 2018

La bibliothèque municipale de Jacmel fermée depuis plus de 2 ans

Alors que la ville natale de l'écrivain René Dépestre connaît sa première grande manifestation littéraire qu'est le Salon International du livre, les portes de la bibliothèque de ladite ville restent encore fermées. Les anciens responsables, les lecteurs, les étudiants et autres habitués de l'institution sont encore dans l'attente, mais aussi dans l'espoir de voir un jour s'ouvrir à nouveau les portes de cette bâtisse qui jadis, représentait leur deuxième maison.

21 août 2016. Voilà la période depuis laquelle Jacmel n'a plus sa bibliothèque. Les protestations pour exiger la réouverture de l'espace ont pris de nombreuses formes. Des marches pacifiques, des pétitions… Diverses ont été les initiatives prises pour inciter les autorités concernées, surtout celles du département du Sud-Est à se pencher sur la question.

« Les travaux ont débuté après le séisme du 12 janvier 2010 », raconte Carmelle Noël, une des anciennes responsables de la bibliothèque. « Ils ont brusquement cessé, sans qu'on soit jusqu'à présent mis au courant de la cause », ajoute celle qui a intégré la bibliothèque en 2004.

Outre cette activité livresque à laquelle se livraient ceux qui fréquentaient la bibliothèque, cette dernière accueillait aussi en son sein d'autres activités culturelles, si on en croit les dires de Mme Noël. Ce qui sans doute participait au fait que les jeunes s'y attardaient tant.

« Les responsables avaient fini par s'habituer à mon imposante présence. Je passais presque toutes mes journées à la bibliothèque, enquiquinant parfois les dames pour la moindre requête que j'avais », explique Ti Lanp, un habitué de la bibliothèque Roussan Camille. Le jeune lecteur, considère comme insensé le fait que Jacmel organise un salon du livre, alors que la bibliothèque municipale de la ville est fermée.

« C'est le meilleur endroit pour un enfant d'une école publique, désireux de faire corps avec les livres », continue Ti Lanp. Pour ce dernier, Jacmel, bastion de la culture, ne devrait pas se trouver dans une telle situation. Que la bibliothèque à sa réouverture devienne une médiathèque, voilà ce que souhaite Ti Lanp qui est aussi l'un des initiateurs de « Jeux Dits Pwezi ».

« Aux trois Dumas » et la Bibliothèque de l'Alliance Française de Jacmel sont les deux bibliothèques où les natifs de la ville peuvent encore se rendre. Ce qui n'empêche pas aux passionnés de la lecture de continuer à demander la réouverture de la bibliothèque municipale Roussan Camille, vieille de 78 ans. À noter que le ministre de la Communication et de la Culture, Jean Michel Lapin, présent sur les lieux du Salon du livre, a fait savoir ce vendredi 2 novembre 2018, que la bibliothèque sera fonctionnelle dans deux mois.

Dans deux mois, si l'envie vous prend de vous fidéliser à la Bibliothèque municipale de Jacmel, sachez qu'il ne vous faudra que 50 gourdes.

Pas cher hein?!

 

Darline Honoré