Dimanche 15 Septembre, 2019

Kidnapping du dominicain en Haiti: la police n'a trouvé aucune preuve

Kairon Antonio Peralta Photo : DandoEnel / Video: TeleNoticiasRD

Kairon Antonio Peralta Photo : DandoEnel / Video: TeleNoticiasRD

Le dernier mot n’est pas encore dit dans le dossier impliquant le chauffeur dominicain, Kairon Antonio Peralta, déclaré, par ses parents, kidnappé en Haiti depuis le 11 avril alors qu’il était venu chercher des missionnaires.

Les autorités policières haïtiennes n’ont trouvé aucune preuve concernant ce cas de kidnapping, a informé sur son site ce matin, le journal dominicain, Noticias Sin.

Selon le directeur de la Police nationale dominicaine, Ney Aldrin Bautista Almonte, le certificat médical de l’homme en question atteste qu’il ne montre aucun signe de torture ou d’agression physique ou morale.

Ces informations ne font qu’accentuer les soupçons quant à une possible auto séquestration de Kairon Antonio Peralta que certains accusent d’avoir mis en scène son kidnapping après avoir vendu le bus de son employeur.

Ce n’est pas la première fois que cela se produirait en République dominicaine, dit le responsable de la Police. Les autorités dépensent beaucoup de ressources pour apporter une réponse en cas de disparition ou d’enlèvement d’un individu, dit-il. Mais cette infraction, à savoir les auto-séquestrations, n’existe pas encore dans le code pénal dominicain. Donc pas sanction prévue.

Par ailleurs, le chef de la Police, l’ingénieur Ney Aldrin Bautista Almonte appelle le Congrès à se pencher sur cette réalité et inclure cette infraction dans le Code pénal.

Venu à bord d’un minibus chercher des missionnaires en Haiti, le chauffeur dominicain Kairon Antonio Peralta a été déclaré kidnappé en Haïti depuis le 11 avril.

Sa famille a confirmé à la Police qu’ils ont reçu des appels (à partir du  509 430 41656) de la part des ravisseurs qui réclament une rançon de 50,000 dollars américains en échange de sa libération, rapporte Noticias Villarivas.

Le 20 avril, il est rentré dans son pays à bord d’une motocyclette, sans même égratignure, en parfaites formes mentale et physique. On l’accuse d’avoir mis en scène son enlèvement.

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :