Mardi 15 Octobre, 2019

Kettly Noel: Une actrice haïtienne célébrée en Afrique

Kettly Noël , à la galerie Les Filles du Calvaire, à Paris, lors de sa performance « Panser les forêts », en juillet 2017 Photo du Journal Le monde

Kettly Noël , à la galerie Les Filles du Calvaire, à Paris, lors de sa performance « Panser les forêts », en juillet 2017 Photo du Journal Le monde

Kettly Noël est née en Haïti en 1966. Elle débarque à Paris dans les années 1990 où elle jongle entre musique, danse et théâtre. Amant de la lecture, Ketty se découvre, grâce à Amkoullel, l’enfant peul, d’Amadou Hampâté Bâ (Babel, 1992), une attirance magnétique pour le Mali, selon le journal Le monde qui a dressé un portrait fascinant de l’Haïtienne.

À la Maison des cultures du monde, elle présente en 1995 Nanlakou, une première pièce chorégraphique où elle interroge ses racines haïtiennes. Quelques mois plus tard, Kettly Noël fera la chorégraphie du clip d’Agolo, un tube de la diva africaine Angélique Kidjo. Magistral !

Finalement la danseuse s’installe au Mali dans la petite ville de Bamako, où elle crée une structure de danse, « Donko Seko », et un festival « Dense Bamako Danse », qui rassemble plusieurs compagnies d’Afrique de l’Ouest chaque année. « Elle encadre aussi un groupe d’enfants des rues et parvient à réinsérer certains gamins. À tous, elle redonne l’envie d’y croire, de se battre, de vivre » raconte le journal français.

Sa carrière de danseuse décolle en 2002.

Avec le spectacle « Tichèlbè », qui traite de la condition féminine, elle est sacrée lauréate des Rencontres chorégraphiques d’Afrique et d’océan Indien à Madagascar avant de gagner l’année suivante le prix RFI Danse.

« Kettly est une bête de scène, assure Sophie Renaud, directrice de l’Institut français de Tunisie, qui a suivi l’ascension de la danseuse lorsqu’elle dirigeait le programme Afrique en créations. Elle dégage une force qui mêle une puissance animale et une fragilité incroyable… Elle a une danse qui peut être proche de la transe et qui est liée à ses racines haïtiennes. C’est très expulsif, parfois chaotique. »

En 2004, Kettly Noël crée Errance, un solo interprété dans un décor glacial. Trois ans plus tard, elle propose Correspondances, un duo avec la Sud-Africaine Nelisiwe Xaba rapporte le journal Le Monde.

Kettly Noël fut présente à la 3e édition des Voix d’Orléans, ce vendredi 6 avril, où elle a participé au débat sur « le progrès du genre ».

.

Wilner Bossou

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :