Mardi 19 Juin, 2018

Kettly Mars : "Jean-Claude Fignolé m’a appris l’humilité en écriture"

L'écrivaine Kettly Mars sur le plateau rouge de Loop Haïti./ Estailove St-Val

L'écrivaine Kettly Mars sur le plateau rouge de Loop Haïti./ Estailove St-Val

« Le hasard ou le destin m’a mis sur la route de Jean-Claude Fignolé. Aussitôt, il ressentit le potentiel qui se dégageait en moi. Il m’a tenu par la main pour m’apprendre à écrire, à me relire et/ou à me corriger. Ce qu’il m’a appris de plus précieux c’est l’humilité en écriture. Et sans celle-là, sans cette qualité, on ne peut pas réussir dans le domaine créatif ».

Celle qui parle ainsi s’appelle Kettly Mars, une voix puissante de la littérature francophone contemporaine, détentrice du prix Prince Claus des Pays-Bas (catégorie littérature). Vendredi 23 février, Loop Haïti l’a accueillie sur son plateau rouge pendant plus d’une demi-heure.

Nous avons découvert les combats d’une femme libre, en proie à elle-même, une militante de la cause humaine qui vit dans la sobriété ou chaque parole se déplace comme l’aiguille d’une montre. Elle vient de publier son huitième roman titré L'Ange du patriarche (paru aux éditions Mercure de France, Paris, 2018).

La vidéo qui suit montre une facette moins connue de Kettly Mars.