Dimanche 8 Décembre, 2019

Kébert Bastien a mis son empreinte sur le Festival Quatre Chemins

Comme annoncé par les tenants de la 15e édition du festival quatre chemins, le chanteur engagé Kébert Bastien a foulé le sol de « Jaden Samba » le jeudi 29 novembre 2018, pour conquérir une fois de plus son public. A seulement 2 jours de la fin du festival, il n’y avait pas mieux pour les participants de passer une nuit avec Keb. Ils ont dit merde, ils ont dansé Petro, et revendiqué l’école « Nord-males », et tout cela, malgré dame pluie qui est venue s’incruster à la fête.

Il était sept heures passées de quelques bonnes minutes quand l’artiste monta sur scène, encouragé par les chauds applaudissements du public, signe de son impatience à voir performer son artiste. En parfaite harmonie avec ses musiciens qui exerçaient leur art avec minutie, Keb s’est lancé dans l’exercice avec son premier morceau titré « Konze ». Le ton était donné, et pour les spectateurs, ce n’était que le début. Plus l’artiste chantait, plus le public en redemandait. 

C’est avec la même hargne que l’artiste entonna ses chansons. Dix interprétations issues de ses trois albums à succès. « Merde », paru en 2014, « Pwennfèpa/ 100 an lokipasyon », en 2015, et le dernier en date « Ecole nord male » sorti en 2018. Expression de son désaccord avec certaines mauvaises pratiques de la société haïtienne, Les tubes de Keb représentent pour l’artiste sa principale arme de combat. Et pour les chanter, Kebert Bastien ne prend pas de gants, d’autant plus que le public l’accompagne fièrement. « Konze », « Chante », « Aux américains », « Ba li gaz », « Palè nasyonal », « Merde », « Chalmay Peral », « Jan Pol 2 », « Marchandises », « Ecole normale », sont les titres repris par l’artiste durant la soirée. 

 

Un public sous le charme et participatif a accompagné l’artiste dans sa besogne. Avec leur voix comme seul instrument, les fans s’en sont donnés à cœur joie et étaient ravis de reprendre en chœur avec Keb, un mot, une phrase, quand le chanteur le leur demandait. La pluie n’a pas été de taille pour les arrêter et il a fallu qu’à la fin de la prestation de l’artiste, que ce dernier les rassure qu’ils se retrouveront le samedi 1er décembre, dernier jour du festival, au restaurant Yanvalou, pour qu’ils se calment.

Lectures scéniques, danse, théâtre, conférence, mais aussi concert, tout cela au festival quatre chemins 2018. Il vous reste encore une dernière journée. N’hésitez pas à prendre part aux dernières activités.

Darline Honoré

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :