Vendredi 25 Septembre, 2020

Jovenel Moise/blanchiment d’argent: des députés exigent la vérité

12 d’entre eux viennent de demander au président de la chambre des députés, Chozer Chancy, pour lui demander de former une « commission spéciale chargé d’enquêter sur le bien-fondé du rapport de l’UCREF ».

L’UCREF aura sorti son rapport. Le président Jovenel Moise, alors candidat, puis fraichement élu, s’en indignera. Mais régulièrement, les accusations de « blanchiment d’argent » referont surface.

Mercredi 25 janvier, le président élu Jovenel Moïse a comparu devant le juge Bredy Fabien pour répondre aux accusations.

Et ce 7 avril 2017, c’est à un groupe de députés qu’on doit le dernier acte dans cette affaire. 12 d’entre eux viennent de demander au président de la chambre des députés de « procéder à la formation d’une commission spéciale ».

Cette commission aura pour tâche « d’enquêter sur le bien-fondé du Rapport de l’UCCREF concernant les faits de blanchiment d’argent reprochés à Monsieur Jovenel Moise, Président de la République ».

Recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Haïti et d'ailleurs directement sur votre téléphone en téléchargeant l'App de Loop News :