Jeudi 19 Octobre, 2017

Jovenel Moise tend une main pleine aux partis politiques

Une rencontre initiale s’est déroulée 14 septembre. Et hier, fut la continuation de ces discussions sur l’institutionnalisation des partis politiques et leur financement. Une quarantaine de partis dont VERITE, OPL, GREH, PDCH, KID, Fusion, LAPEH y ont pris part.

Le responsable de Pitit Desalin Moises Jean Charles dit n’avoir pas reçu d’invitation. Eut-il été convié, il n’aurait pas mis les pieds au palais national rajoute celui qui, avec l’autre grand absent, Fanmi Lavalas, exige le départ du chef de l’Etat. De nouvelles dates de manifestations sont même annoncées.

En marge de cette rencontre au sommet, un comité de suivi, formé de sept partis politiques fut constitué.

Selon Mathias Pierre (Lapeh) un de ses membres, la question du financement occupera une bonne partie du travail de cette commission qui, dit-il, s’est déjà réunie de façon « informelle ». Aussi, la « commission » aura à s’asseoir avec les partis politiques ce vendredi 13 à Kinam pour discuter notamment du document déjà disponible qui porte sur le financement des 57 partis politiques qui ont des élus.

Mathias Pierre précise : « Le rôle du comité est d’abord de regarder la loi sur les partis politiques, voir ce qu’il dit dans le cadre de la formalisation de la vie politique en Haiti, regarder la rubrique qui parle du financement des partis politiques et les dispositions transitoires. On fera des suggestions au president de la république pour l’application de la loi »

Siègent aussi au sein de ce comité, Gertrude Bien-Aimé (VERITE), Roudy Choute et Liné Balthazar (PHTK), Irvelt Chéry (OPL), Raoul Pierre-Louis (UNIR-Haïti), Marie France Claude (PDCH), Enold Joseph et Ronald D'Mezar (KID).